PIECE PRECEDENTE George Bernard Shaw PIECE SUIVANTE Jeremy Brett dans le rôle de Frère Martin Ladvenu (1955)Saint Joande George Bernard Shaw- 1963 -Chichester Festival, Edinburgh FestivalRôle: Dunois

La deuxième participation de Jeremy dans Saint Joan eut lieu dans le cadre du Festival de Théâtre de Chichester de 1963. Cette fois, il tenait le rôle de Dunois dans la pièce dirigée par John Dexter. Dans cette distribution, Jeremy retrouva Joan Plowright qui tenait le difficile rôle de Jeanne d'Arc et son ami Robert Stephens qui jouait le Dauphin. Jean d'Orléans, comte de Dunois, combattit l'Angleterre aux côté de Jeanne d'Arc, puis contribua à la soumission de la Normandie. Arrivée à Orléans, Jeanne rencontre Jean d'Orléans, le futur comte de Dunois. On le connait aussi sous le nom du "Bâtard d'Orléans", car il est le fils illégitime de Louis de France, duc d'Orléans. Dunois est un jeune commandant courageux, responsable de l'armée de Jeanne. Il présente bien et a un bon tempérament. Comme Jeanne, il a le sens de sa mission et le sens du devoir. Bien qu'il soit un chef brillant, il n'a aucune ambition personnelle et sert loyalement son roi et sa patrie. Il est aussi d'une aide précieuse pour Jeanne, croyant en elle et la considérant comme bon soldat et bon leader. En fait, il est l'un des rares amis sur lesquels Jeanne peut compter. Avec sa foi et son enthousiasme, Jeanne parvient à insuffler aux soldats français désespérés une énergie nouvelle et à contraindre les Anglais à lever le siège de la ville d'Orléans (1429).
Sainte JeanneSainte Jeanne (Saint Joan) est une pièce de théâtre écrite en 1923 par George Bernard Shaw, publiée en 1924, puis reéditée en 1939. Pièce en un acte, six scènes et un épilogue, elle porte sur les dernières années de la vie de Jeanne d'Arc de 1429 à 1431. Le texte de l'œuvre est précédé d'une longue préface de l'auteur où il aborde de nombreux thèmes relatifs au personnage de Jeanne d'Arc, à l'Église catholique et au théâtre. La pièce raconte son procès et sa condamnation pour hérésie devant le tribunal de l'Inquisition (1431). L'épilogue est situé en 1456. En 1909 Jeanne a été béatifiée puis canonisée en 1920. Ces évènements ont directement inspiré Shaw pour écrire son drame peu de temps après. "Pygmalion" et "Sainte Jeanne" œuvres de sa maturité, sont souvent considérées comme ses chefs-d'oeuvre.



.
.
RETOUR ACCUEIL.
 
Chargement des bibliothéques...