L'histoire s’interesse au jeune Daniel Boone, âgé d'une vingtaine d'années et encore célibataire. Il mène ses expéditions avec ses trois compagnons Peter Dawes, un jeune anglais de 12 ans, Hawk, un esclave en fuite et Tsiskwa un indien Cherokee. Pendant ce temps, Rebecca Bryan attend le retour de son Daniel bien-aimé, espérant pouvoir l’épouser. Jeremy apparait uniquement dans ce premier épisode, succédant à Jeremy Kemp qui avait dû retourner en Angleterre. Il interprète le capitaine Langford, un espion britannique à la solde des français. Dans cette histoire, Daniel Boone (joué par Rick Moses) essaye d'ouvrir une nouvelle voie à travers la région sauvage du Kentucky, en passant par le dangereux col de Cumberland. Mais son projet n'est pas du goût des Français, qui ne veulent pas ouvrir le territoire aux colons.et sont prêts à tout pour le contrecarrer. Ils loue les services d'un tueur le capitaine Langford (Jeremy) pour éliminer le jeune Boone. Langford attend en embuscade, accompagné d'une bande de pisteurs indiens Shawnee. Mais Boone réussira à s'en sortir et à repousser l'attaque.
.
Young Dan'l Boone : " The Trail Blazer "- 12 Septembre 1977 (Saison 1, Episode 1) - CBSRôle: Capitaine Langford
La série s’inspire de la vie réelle de l'explorateur américain Daniel Boone (1734-1820) qui guida de nombreux colons en quête de terres nouvelles jusqu'aux frontières du Kentucky, et les défendit contre les attaques des Indiens. La série de CBS témoigne d’une belle reconstitution historique et d'un tournage de qualité qui eut entièrement lieu dans le Tennessee et Smoky Mountains en particulier (malgré que l'action soit située dans le Kentucky). Malheureusement, elle ne remporta pas le succès escompté. Mal aimée des critiques et ignorée des téléspectateurs, "Young Dan'l Boone" connut une fin prématurée et s'arreta au bout de quatre épisodes, sans espoir d'immortalité malgré des rediffusions en boucle. Aujourd'hui, elle est rentrée dans l'oubli, sauf par les fans de Jeremy Brett.
Dès le départ, la qualité du scénario et le succès de la série suscitèrent de gros doutes à Jeremy. Plus tard il confia lors d'une interview que la force de vente principale de la série était sa mise en scène "rustique" et "qu'ils la vendent grâce à ses décors".Un journaliste du Los Angeles Times du 09/12/1977, se montra également sceptique au sujet de cette série : "Young Dan'l Boone présente quelques jolis et authentiques paysages, mais à d'autres égards, c'est insipide et sans interêt. L'action manque d'éclat, et le scénario de David P. Harmon, bien qu'il crée des rapports d'adversité assez inhabituels entre les deux antagonistes décidés à tuer Boone (joués en guest stars par Len Birman et Jeremy Brett) perd vite en crédibilité car il n'explique pas pourquoi l'un de ces présumés assassins rate l'occasion de passer facilement à l'acte. Bien sûr, s'il l'avait fait, CBS n'aurait pas pu continuer la série ! Mais personne ne l'aurait vraiment regretté… Young Dan'l Boone est divertissant et rien de plus." Un autre critique du New York Times discrédita également le film : "En dépit de la non violence du scénario, le rôle du méchant britannique joué par Jeremy Brett, qui roule des yeux et manque étrangement de charme, se termine par une chute mortelle au cours de l'escalade d'une montagne..." et résuma son opinion par deux mots clé : "inintéressant et inepte"...
Daniel Boone FILM PRECEDENT Clip (9:29 min) FILM SUIVANT.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...