"Moll Flanders ou les mémoires d'une courtisane" est un film américano-irlandais de 1996. Ecrit et réalisé par Pen Densham, il est sorti en France le 21 Janvier 1998. Il est disponible en vidéo. Le film s'inspire librement du roman 'The Fortunes and Misfortunes of Moll Flanders' ou 'Heurs et Malheurs de la fameuse Moll Flanders' de l'anglais Daniel Defoe, paru en 1722 et inspiré par un personnage historique, surnommé "Moll la coupeuse de bourses".
Le scénario du film diffère sur de nombreux points du roman picaresque de Daniel Defoe. Robin Wright incarne une femme à l'esprit libre, très différente de la femme dépravée et malhonnête. Dans le roman, Moll se prostitue et vit de vols dans les bas fonds londoniens. Emprisonnée à plusieurs reprises elle se marie cinq fois par interêt. Moll dans le film est insouciante, adore sauter dans les fontaines et improviser des danses. En dépit de son allure commune, elle a tous les hommes à ses pieds. Le sujet du roman sur le péché et la rédemption est pratiquement passé sous silence, car finalement retirée en Irlande, elle deviend une femme honnête. Dans le film, Moll est accablée de problèmes, mais dûs à la fatalité, l'injustice, les manipulations des gens et non du fait de son mauvais comportement. Un collier avec une croix fait partie de l'intrigue. Mis à part ce symbole, la religion tient peu de place. Les seuls personnages religieux du film sont un prêtre débauché et tyrannique, un pasteur lubrique et hypocrite, et une nonne poltronne. Le film essaie de nous convaincre que Moll est forte et indépendante, mais sans arrêt, au cours de sa vie, elle est sauvée par des hommes tels que Hibble, un ancien esclave et Jonathan Fielding, un artiste excentrique (tous deux inventés). Fielding arrache Moll à sa vie de prostituée en l'engageant comme modèle et lui fait recouvrer la santé. Finalement il lui demande de l'épouser.
Daniel Defoe.
Moll FlandersMoll Flanders, ou Les Mémoires d'une Courtisanede Pen Densham USA, MGM- 14 Juin 1996 -Rôle: Mr Fielding, Père de l'Artiste
Morgan Freeman... Hibble Robin Wright Penn... Moll FlandersJohn Lynch... ArtisteJeremy Brett ... Père de l'ArtisteBritta Smith ... Mère de l'ArtisteCathy Murphy ... Polly Aisling Corcoran... Flora
CLIP de la scène avec Jeremy - Durée : 04:45 FILM PRECEDENTC'est un film soigné aux images magnifiques et à la distribution de qualité (Morgan Freeman, Robin Wright Penn). Pen Densham considère "Moll" comme l'une de ses meilleures réalisations : "J'éprouve beaucoup de satisfaction à avoir écrit et réalisé le film de Moll Flanders avec Robin Wright et Morgan Freeman. Le film dit des choses sur l'humanité et le courage qui sont très significatives pour moi. Le film vit sa vie en DVD, et semble toucher les gens profondément. Je pleure chaque fois que je le regarde. Je suis avant tout, un humaniste et un romantique dans l'âme. "
Ce film garde le souvenir poignant de l'ultime prestation de Jeremy. Son rôle se limite à quelques minutes à l'écran. Gravement malade, il tenait encore à faire son métier et à jouer, malgré ses difficultés à respirer normalement. L'acteur passa un jour en Irlande pour tourner son ultime scène. Jeremy intervient quand Moll et Fielding se rendent dans l'immense propriété familiale pour obtenir la bénédiction des parents de l'artiste, qui désapprouvent l'idée de leur mariage. Habillé en costume d'époque et coiffé d'une perruque grise, l'acteur ne souhaita pas être maquillé. D'autant plus que sa maladie le faisant transpirer abondamment. Ses traits sont visiblement marqués et on se rend compte de son mauvais état de santé. Cependant, son interprétation dégage toujours énergie et prestance. Moll Flanders est sorti neuf mois après sa mort. Le Los Angeles Times lui rendit un hommage très touchant à l'occasion de la première projection du film.
Le film se passe dans l'Irlande du XVIIIè siècle. La jeune Flora est retirée de son orphelinat par un élégant et mystérieux étranger (Morgan Freeman) qui prétend avoir connu sa mère. Il doit l'amener chez une riche dame du Nouveau Monde prête à l'adopter. En chemin, Hibble conte à la fillette l'histoire de sa mère, Moll Flanders (Robin Wright Penn). Femme indépendante et libre, elle s'est battue toute sa vie pour échapper à la misère et l'injustice. Orpheline, chassée du couvent, elle travaille en désespoir de cause dans un bordel où elle ne connait que tourments et désillusions. Un artiste sans le sou, lui offre de poser comme modèle. Peintre torturé, il cherche l'inspiration et trouve sa muse en la jeune femme. Tous deux finissent par s'aimer. L'artiste s'avère être le fils prodigue d'une riche famille. Quand les amants se rendent dans la propriété familiale, les parents n'acceptent pas cette relation. Malgré leurs objections, ils se marient et cette union est la meilleure chose qui puisse leur arriver. Ce qui signifie qu'elle est trop belle pour durer...
Article du Los Angeles Times du 9 Juin 1996 .
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...