Le banquier et notable Orgon est tombé sous la coupe de Tartuffe, hypocrite et talentueux aventurier. Avec sa mère Madame Pernelle, il le vénère tel un saint homme, alors que pour les autres il n'est qu'un imposteur et un faux dévôt. Devenu le directeur de conscience d'Orgon, Tartuffe obtient la main de sa fille Marianne. Valère est accablé par la nouvelle car il devait l'épouser. Pendant ce temps, Tartuffe fait la cour à la jeune épouse du banquier, Elmire. Démasqué grâce à un piège tendu par Elmire, Orgon réalise l'hypocrisie de son "faux ami". Tartuffe riposte aussitôt et réclame son arrestation comme traitre au roi. Il produit des papiers compromettants et une donation inconsidérée de ses biens qu'Orgon lui a faite. Le monarque, en récompense des services rendus et par affection, pardonne à Orgon. Il arrête le délateur et condamne Tartuffe pour un crime passé. Orgon donne la main de Marianne à Valère "l'amant fidèle"et tout finit bien !
PIECE PRECEDENTETartuffe ou l’Imposteur, comédie en cinq actes et en vers, fut représentée pour la première fois à Versailles en 1664. Molière écrivit cette pièce en réaction aux agissements de la Compagnie du Saint-Sacrement.Jeremy a convenu qu'il dut jouer de petits rôles à ses débuts au National Theatre, comme celui de Valère dans Tartuffe pendant la saison 1967-68. La pièce, mise en scène par Tyrone Guthrie, réunissaient son grand ami Robert Stephens dans le rôle titre, Sir John Gielgud dans celui d'Orgon et Louise Purnell, sa fiancée Mariane. Un journaliste de Plays and Players ne tarit pas d'éloges sur sur " la magnifique représentation", et ajouta que "Jeremy Brett et Louise Purnell font, des amoureux généralement insipides, des portraits comiques merveilleusement observés."
Résumé de TartuffeTartuffede Molière- 1967 - National Theatre Company/ Old Vic Theatre, LondresRôle: Valère
.
Tartuffe - texte intégral Tartuffe ou l'Imposteur PIECE SUIVANTE.
RETOUR ACCUEIL.
 
Chargement des bibliothéques...