A Voyage 'Round My Fatherde John Mortimer- 1971 -Theatre Royal Haymarket, LondresRôle: The Son
PIECE PRECEDENTELe Fils raconte son expérience, et tient le rôle de narrateur dans la pièce. Il déclanche les scènes, les observe, occuppant une position latérale sur la scène. Parfois, il est pris dans le cœur de l'action. Le Fils est un jeune avocat devant s'occuper de son père qui devient aveugle. Le Père était lui même un avocat de renom, avant d'être frappé de cécité, en pleine force de l'âge. Il doit maintenant continuer à se battre avec l'aide de sa famille et accepter leur aide. L'entourage se comporte comme si de rien n'était, n'évoquant jamais son handicap. Jusqu'au jour où la future épouse du Fils demande: "Pourquoi faites-vous tous comme s'il n'était pas aveugle ?" C'est en effet ce choix de comportement qui est la génèse de la comédie.Le titre "A voyage round my Father" (Un Voyage autour mon Père) fait référence à deux mots clé : "voyage" et "autour" pour traduire l'éloignement entre le Père et le Fils, leur impossibilité à se rapprocher. Tout au long de la pièce, le Fils se remémore avec amertume, les souvenirs de leur relation. Il recherche aussi le respect de son père et son amour. Dans ce processus il apprendra à aimer en retour.
Le public apprécia beaucoup cette pièce acclamée dans West End. Un critique dramatique du London Telegraph n'en fit que des éloges. "Mr. Mortimer s'en tient lui-même aux limites rigoureuses du domaine de la comédie, ce qui rend sa pièce d'autant plus émouvante. A la fin seulement, Le Fils doit exprimer son sentiment de perte : une perte entièrement comprise et partagée par le public. Le Fils, sensible et un peu complexé, est interprété avec un charme très retenu par Jeremy Brett. Leveen McGrath joue la mère patiente et Nicola Pagett prête sa beauté féline et ses griffes acérées à la belle-fille, dure et insensible. La pièce évolue selon le comportement du Père, et Sir Alec Guiness est remarquable. Son sens de la comédie, sa délicatesse, son attention méticuleuse du détail physique et ses réflexions profondes, sont magistralement rendus. C'est sa meilleure performance de ces dernières années. Son visage de triste clown est comme un paysage exprimant chaque nuance de lumière changeante."
La première de la pièce "A Voyage Round my Father" eut lieu au Theatre Royal, à Brighton le soir du Lundi 26 Juillet 1971, pour une semaine de représentations seulement, avant son ouverture dans la capitale londonienne au théâtre Haymarket. Cette distribution réunissait les acteurs Alec Guiness, Jeremy Brett, Nicola Pagett, Jay May, Andrew Sachs, Jason Kemp, Phyllida Law, Rhoda Lewis et Mark Kingston. Jeremy aconta cette anecdote : "J'ai appris d'Alec Guinness, qui joue 'Le Père', combien il faut être discipliné pour assumer un rôle... Il est aussi très humain. Il n'aime pas le public. Si quelqu'un tousse, il envoie son homme avec des pastilles contre la toux Rang J, Siège 5. Une fois, par une rare journée caniculaire, quelqu'un du premier rang, utilisait le programme en guise d'éventail. Guinness le lui a arraché des mains avec sa canne. L'illusion de la cécité était complètement anéantie...! "
"A Voyage Round My Father" est une pièce autobiographique de Sir John Clifford Mortimer (1923-2009) scénariste et écrivain britannique. Avocat de formation, il préféra rapidement devenir auteur dramatique plutôt que de fréquenter le barreau. Il raconte les relations et les difficultés à s'occuper de son père aveugle. La première version de la pièce se présentait sous forme de trois sketches d'une demi-heure, adaptée pour la radio anglaise BBC en 1963. La pièce fut ensuite télévisée avec Ian Richardson dans le rôle de Mortimer, le narrateur, Tim Bon jouait le Fils, et Mark Dignam incarnait son père avocat aveugle. L'auteur l'a ensuite adaptée pour le théâtre en 1971, dans cette version avec Alec Guinness, le Père, et Jeremy Brett, le Fils.Plus tard en 1982, Mortimer réalisa à nouveau un film pour la télévision, produit par Thames Television pour ITV, avec Laurence Olivier, le Père, Alan Bates, le Fils, Elizabeth Sellars qui jouait la mère, et Jane Asher le rôle de la jeune épouse Elizabeth. Cette production se distinguait par la présence sur scène de l'acteur aveugle Esmond Knight qui interprétait l'un des visages du juge Mortimer alors voyant.En Juin 2006, la pièce a été reprise au Donmar Warehouse avec Derek Jacobi et Dominic Rowan et transférée au théâtre Wyndham en Septembre.

.
John Mortimer (en anglais) PIECE SUIVANTE.
RETOUR ACCUEIL.
 
Chargement des bibliothéques...