Jeremy n'était pas plus de 20 minutes sur scène réellement en tant que "Dracula" mais, quelles minutes ! Ann Bloom déclara : " Ce Dracula donne une nouvelle dimension au Comte lui-même. Son élégance et son magnétisme vous enveloppent à la manière de sa magnifique cape, vous invitant à fermer les yeux sur ses traits les moins attachants. Sa manière de séduire Miss Lucie avec grâce et presque tendresse fait que la moitié des spectatrices aurait aimé devenir sa prochaine victime. " Après tout, comme Jeremy Brett le fait remarquer, "On est en 1978, et qu'est-ce qu'un peu de sang entre amis." Il est vrai que ce Dracula dégageait un pouvoir de séduction et de sex-appeal ! A ce propos, Jeremy évoqua une scène dans laquelle il soulève l'héroïne dans ses bras et la porte sur le lit d'une manière extrêmement sensuelle : "La scène m'étonne. Voilà un homme, vêtu d'une cape en velours noir qui arrive par la fenêtre dans un halo de brume, et séduit une fille sur un lit, et, à ce moment là, il n'y a pas un rire, ni même un gloussement étouffé dans la salle. Je pense qu'il touche terriblement les femmes. D'être enlevées ainsi, d'être possédées, c'est leur rêve le plus sauvage. Les hommes aussi ressentent une énorme excitation."

REPRESENTATIONS DE














Ahmanson Theatre, Los Angeles, 1978Auditorium, Denver, Novembre 1978Fox, San Diego, Décembre 1978Curren, San Francisco, Décembre 1978Shubert, Chicago, Février 1979
Jeremy avait besoin de vingt minutes tous les soirs pour devenir le personnage, appliquer un léger maquillage et revêtir son costume aux multiples éléments. Selon Ann Bloom du magazine Applause : "Brett se plaisait dans chaque élément de son costume, la blouse de crêpe au large col imitant des ailes de chauve-souris, la veste de velours noir avec la montre de gousset ornée de dents, le pantalon de velours noir rapiécé pour cacher le trou fait en une fraction de seconde alors qu'il disparaissait de la scène, la cape immense dont le col ingénieux permettait de se draper entièrement le corps. La cape en elle-même est un spectacle. Il la fait tournoyer, voleter, claquer comme des ailes géantes". Le premier jour de la répétition, Dennis Rosa, le metteur en scène, expliqua à Jeremy la signification de la cape. "Rosa a cette merveilleuse vie pleine de fantaisie. " Il me dit "Quand j'étais enfant, je m'attendais à ce qu'une masse entière d'hirondelles jaillisse en volant hors de la cape. Vous devez la manipuler comme une sorte d'aile de chauve-souris."
Mais interpréter Dracula causa quelques désagréments à l'acteur. A force de jouer de la cape, car il devait continuellement la rejeter dramatiquement autour de lui, Jeremy attrapa ce qu'il appela un "Dracula elbow" au bras gauche. La cape ne pesait pas moins de trente pounds soit presque quinze kilos ! Tous les soirs il devait boire des cocktails de jugulaire à petites gorgées en émettant des sons rauques. Jeremy déplora que " toutes ces vociférations - je dois rugir tout au long du spectacle - sont très mauvaises pour la gorge. Quand il est sur scène, Dracula fait un tas de bruits tonitruants, surtout au second acte. Je pensais qu'Hamlet était violent, mais ici aussi c'est pareil. C'est si violent quand cela atteint son paroxisme, que cela m'épuise. Je sors en chancelant."
Draculade Denis Rosa- 1978 / 1979 -Rôle: Dracula
PIECE SUIVANTE PIECE PRECEDENTELa pièce " Dracula" débuta à Broadway en 1977 avec Frank Langella dans le rôle titre. C'était une reprise de la version de 1927 jouée à Broadway avec Bela Lugosi. A l'instar de Lugosi, Langella interpréta le Comte dans une version pour le cinéma de la pièce en 1979. A la fin de l'année 1978, Jeremy reprit le rôle. A son tour, il enfila la cape du célèbrissime vampire pour une tournée nationale de cette même production qui connut un succès triomphal. Les représentations battirent tous les records dans les trois villes de Los Angeles, de San Francisco et de Chicago. En à peine sept semaines à l'Ahmanson Theatre de Los Angeles, la recette atteignit la somme record de 1.104.704 $ !
SUITE ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...