Noël - 8 Avril / 13 Juin 1981 -Goodspeed Opera House, East Haddam, ConnecticutRôle: Noël Coward
Noël Coward (1899–1973) était un acteur britannique, auteur, compositeur et peintre. Dès l'âge de 15 ans, il était déjà un acteur de théâtre reconnu et commença à écrire des pièces, à composer chansons et opérettes. L'acteur était en effet un pianiste virtuose. Après la seconde guerre mondiale, Noël Coward poursuivit son métier d'acteur, tour à tour comique ou dramatique, et écrivit romans et poésies. Cet homme multi talentueux connut une grande notoriété, et fut considéré comme le Sacha Guitry anglais.Cette pièce écrite en hommage à Sir Noël Coward, se présente comme une revue brillante d'une douzaine de tableaux de ses chansons, des extraits de ses écrits et des séquences de ses pièces. Elle s'inspirait de "Cowardy Custard" succès théâtral londonien des années précédentes. Jeremy interprétait Noël Coward et Millicent Martin jouait Gertrude Lawrence, une amie de longue date, qui à l'occasion partageait la vedette avec Coward. Ce ne fut pas l'unique hommage rendu à Noël Coward auquel participa Jeremy. Le 24 février 1980, il avait déjà joué une scène de "Private Lives" avec Lynn Redgrave, lors d'une cérémonie présentée par "Les Amis des Bibliothèques de l'Université de Californie du Sud", à Los Angeles. Un critique nota que "Jeremy Brett et Mme Redgrave étaient impressionnants". Et en 1969, il a participé à un gala pour le 70ème anniversaire de Coward.
Remenbering Noel Coward (PDF) - en anglais Noel Coward Society.
"Jeremy Brett nous invite à un voyage, qui révèle par bribes et tableaux successifs la vie de Noël Coward. Le ton de la pièce se veut "heureux", évitant les quelques échecs de Coward, ses écrits plus profonds, ou sa vie privée. Le dernier Noël Coward que nous voyons ici n'est pas un vieil homme voûté, mais Jeremy Brett, grand et mince, disant avec décontraction "Bonne nuit, mes chéris" quand la soirée se termine. Il n'a ni le physique, ni les expressions de Noël Coward. Ce que M. Brett propose est une certaine apparence de détachement désinvolte, accompagnée d'un ensemble de gestes et d'attitudes, pour créer un modèle universel d'homme, qui pourrait très bien être celui d'un Noël Coward intime. Ce qui sert magnifiquement Mr Brett et la soirée." - New York Times Review.
Pour la scène de la pièce de Coward " Private Lives" Lynn Redgrave et Jeremy Brett interprétaient Amanda et Elyot, deux personnages qui s'étaient épousés autrefois puis séparés. Chacun s'est remarié de son côté et passe sa lune de miel dans la même station balnéaire française. Ils se font face un soir au clair de lune sur une terrasse dominant la mer... Pendant la scène, à l'arrière plan, un piano joue "Someday I'll Find You" chanté en duo par Redgrave et Brett. Après cette scène, les deux acteurs discutèrent avec le maitre des cérémonies, Hal Kanter, et Jeremy raconta comment il avait rencontré Noël Coward pour la première fois : "C'était à l'époque où je jouais une comédie musicale (Marigold) au Savoy Theatre. Il vint me voir dans ma loge et me donna le plus merveilleux conseil. Tout de go, il me dit : "Cher garçon, ne hurlez pas vers le public. N'allez pas vers lui. Amenez-le jusqu'à vos dents ! (rires) Faites qu'il vienne à vous." Ce fut le meilleur conseil que j'ai jamais eu de ma vie."
Noel Coward PIECE SUIVANTE PIECE PRECEDENTE.
RETOUR ACCUEIL.
 
Chargement des bibliothéques...