Le parti pris de cette version de Troilus and Cressida selon Tyrone Guthrie fut très controversé par les critiques et la presse. Le célèbre metteur en scène, qui avait encouragé Jeremy à suivre ses études à la "Central School of Speech and Drama", était en effet connu pour ses productions atypiques et anticonformistes.En général, les critiques se sentaient déroutés, et reprochèrent à Guthrie ses excès ludiques. Leurs avis restèrent cependant partagés sur la pièce. Un critique, perplexe, la qualifia de "farce de Mr. Guthrie", tandis que Kenneth Tynan affirma que "Guthrie avait fait de Troilus et Cressida une nouvelle pièce." Le Time Magazine dit dans le compte-rendu de la production : "Troilus est une pièce aussi difficile qu'imparfaite. Le récit de Shakespeare évoque le libertinage amoureux, l'homosexualité entre amis, décrit les détails grotesques de la guerre et de l'honneur calomnié ... Pour encore renforcer la décadence générale, Shakespeare décrit un Troilus, simple et confiant (qui est vite trahi) et un Hector, viril et sérieux (qui est finalement égorgé)."
Troilus and Cressida 4 Troilus and Cressida 3 PIECE SUIVANTEDans sa mise en scène, Tyrone Guthrie bouleversa totalement, l'unité de temps, le décor et l'atmosphère originelle de la pièce située à l'époque antique. Guthrie transposa l'action en Europe avant la première guerre mondiale. Il est précisé dans le programme de la pièce, qu'il la situe juste avant 1914. C'était une mise en scène "à la manière edwardienne" (période débutant vers 1912) dans un monde plein d'agitation et de costumes. Cependant, certains aspects, appartenant à d’autres époques, étaient évidents. Alors que certaines scènes ne semblaient se rattacher à aucune date particulière. Une partie de la distribution portait des costumes "Edwardiens" les troyens étaient habillés comme des Life Guards britanniques, les grecs portaient des habits "Graustarkian" comme des gardes impériaux prussiens, d’autres encore, des armures complètes. Guthrie était peu respectueux en dirigeant Jeremy et Rosemary Harris dans une scène, il déclara "c’est là où Shakespeare a besoin d’un peu d’aide".
Troilus and Cressida 6

Act I, Scene I : Troilus (Jeremy) et Pandarus (Max Adrian) Troïlus et Cressida - texte intégral en français
AWARDJeremy remporta "The Most Promising Actor Award of 1956" pour son rôle de Patroclus.
.
Troilus and Cressida (en anglais)Dans le New York Times, le critique Brooks Atkinson trouva la mise en scène de Guthrie maladroite, mais ne tarit pas d'éloges sur les acteurs. "Lorsque les acteurs ont un moment pour interpréter le drame, ils sont excellents. Le jeune et fervent Troilus de Jeremy Brett, qui peut difficilement croire à la traîtrise de Cressida, est franchement une interprétation de toute première classe."Les critiques furent unamines à l'égard de la prestation de Jeremy Brett, "un Troilus plein de jeunesse et de fougue." "La jeunesse de Jeremy Brett, ardent Troilus, est un facteur de premier ordre dans cette interprétation pleine de sincérité." The International News Service qualifia la production de "formidable spectacle de la luxure et de la guerre. La guerre à l'époque edwardienne était encore un sport, comme elle l'était à l'époque où le jeune guerrier troyen Troilus cherchait à se venger des Grecs, qui avait volé et corrompu son amour, la versatile Cressida. Le Troilus, joué par Jeremy Brett, était résolu, angoissé et beau." Se produire à Broadway constitua une expérience magique pour Jeremy. Et le début de la notoriété. Ses partenaires et lui furent caricaturés par le célèbre dessinateur Al (Albert) Hirschfeld pour le New York Times. Ils furent également dessinés par le caricaturiste Sam Norkin. Sur la dessin ci-dessus, on reconnait à gauche, le couple Troilus (Jeremy) et Cressida (Rosemary Harris).
Troilus and Cressida 5Troilus and Cressida- 1956 -Old Vic Theatre, LondresRôle: Patroclus- 1957 -Tournée de la Old Vic Company, Winter Garden Theatre, New YorkRôle: Troilus
"Troilus et Cressida" est une tragédie satirique de Shakespeare écrite vers 1601, immédiatement après Hamlet. Cette pièce étrange se déroule pendant la guerre de Troie, tour à tour, dans le camp des Grecs et des Troyens, et devient à la fois tragédie, drame historique et comédie. Elle raconte les amours malheureuses de Troilus pour la volage Cressida, qui s'abandonne dans les bras du Troyen Diomède. On retrouve tous les héros antiques, Hector, Thésée, Jason, Achille, Agamemnon et les thèmes de l'Iliade. Troilus, prince troyen, est un guerrier valeureux et honorable, mais au caractère faible. Il est amoureux de Cressida, et malgré sa patience, il se laisse facilement supplanter dans le cœur de sa belle. La belle troyenne Cressida, étourdie et volage, devient amoureuse de Troilus par désœuvrement et le quitte par pure légèreté. Sa passion pour Diomède n'est pas plus sérieuse que la première. Quant à Patroclus c'est un guerrier grec lié d'amitié et d'amour à Achille.
Troilus and Cressida 1Entré dans la compagnie du "Old Vic Theatre" Jeremy fit ses débuts sur la scène londonienne en Avril 1956 dans "Troilus et Cressida" dirigée par Tyrone Guthrie. Il tenait alors le rôle de Patrocle aux côtés de John Neville et Rosemary Harris dans les rôles titres, Wendy Hiller (Hélène) John Wood (Île) Richard Wordsworth (Ulysse) et Charles Gray (Achille) le futur Mycroft Holmes, que Jeremy retrouvera 30 ans plus tard ! L'année suivante, Jeremy joua le rôle titre de la pièce toujours avec Rosemary Harris pour partenaire. La compagnie du "Old Vic" partit ensuite en tournée en Angleterre (Bristol, Liverpool, Manchester) avec un répertoire de quatre pièces de Shakespeare en alternance. La tournée se poursuivit au Canada (Toronto et Montreal) puis en Amérique à l'automne 1956. En Décembre la production signa un engagement de trois mois à New York et donna 14 représentations au "Winter Garden Theatre" de Broadway, du 26 Décembre 1956 au 12 Janvier 1957. Début 1957, la tournée se poursuivit dans d'autres villes américaines Boston, Washington et Chicago.
Troilus and Cressida 2 PIECE PRECEDENTECLIPS AUDIO

Caedmon Recording 1961
Caricature d'Al Hirschfeld - cliquer pour agrandir
.
RETOUR ACCUEIL.
 
Chargement des bibliothéques...