L'HISTOIRE(Décembre 1903)M. Hilton Cubitt montre à Sherlock Holmes une série de pictogrammes représentant des petits hommes dansants dessinés à la craie, trouvés en différents endroits de sa propriété du Norfolk. Elsie, sa jeune épouse américaine, lui a demandé de ne jamais l'interroger sur son passé et semble en savoir davantage sur ce code énigmatique. Hilton Cubitt est persuadé que ces dessins qui terrorisent Elsie, signifient un grave danger et le mutisme obstiné de son épouse le conforte dans cette idée. Holmes parvient à déchiffrer cette écriture secrète, et alarmé, se rend chez les Cubitt. Trop tard, il n'a pu empêcher le drame. Cubitt a été tué et sa femme, grièvement blessée à tenté de se suicider. Mais il remarque qu'une troisième balle a été tirée. Quel lien existe entre ces pictogrammes et l’étrange serment qu’Elsie a exigé avant son mariage ? Holmes envoie une lettre écrite dans le code des hommes dansants et attend le visiteur qui doit lui répondre ...
ÉCHOS DE TOURNAGEL'amitié dans la vie entre Jeremy et David Burke se ressent à l'écran dans la relation complice entre Holmes et Watson. Dans cet épisode, leur connivence permet des échanges pleins d'humour. Tous deux sont à l'origine de la scène où Watson consulte en cachette la monographie de Holmes et de celle où Sherlock Holmes lui laisse la prérogative d'expliquer à sa place le secret du décodage des hommes dansants. La magnifique scène d'ouverture entre Holmes et Watson correspond mot pour mot aux premières pages de la nouvelle de Conan Doyle. On la doit à Jeremy qui aimait particulièrement ce passage. Se heurtant au refus de l'équipe de Granada de la garder telle quelle, il apprit son texte par cœur durant la pause déjeuner le dernier jour du tournage. Dans une atmosphère tendue, David Burke et lui jouèrent la scène en une seule prise et réussirent à convaincre le réalisateur. Cette scène est aussi très amusante. Holmes se livre à une brillante démonstration de déduction et de raisonnement, qui semble être de la 'divination' aux yeux de Watson. Le détective argumente méthodiquement le manque d’intérêt d’un investissement financier que Watson ne fera pas... Puis il explique à son ami interloqué, comment s'obtient cet effet spectaculaire en rétablissant les chaînons manquants. Le docteur crie à la devinette facile, ce à quoi Holmes répond avec agacement, qu'un problème une fois expliqué paraît toujours simple !
EPISODE PRECEDENTÉCHOS DE TOURNAGEJeremy et Michael Cox estimaient que cet épisode était l'un des meilleurs de la saison. La nouvelle était d'ailleurs l'une des préférées de Conan Doyle lui-même. Holmes est censé être droitier alors que Jeremy était gaucher, ce qui lui causa des problèmes pour le tournage des scènes où il devait écrire au tableau noir.L'actrice Betsy Brantley, née en Caroline du Nord, est venue en Angleterre pour étudier Shakespeare et rejoindre finalement la National Theatre & Films. Elle retrouva ainsi des affinités avec son personnage d'Elsie Cubitt, toutes deux étant américaines et ayant traversé l'Atlantique pour s'installer en Angleterre. Pendant le tournage, elle se souvint qu'enfant, Sherlock Holmes était sa lecture de prédilection en vacances.Conan Doyle appela son personnage Cubitt en référence au livre "A Child's Code Devised" de G. Cubitt. Tenniel Evans (Hilton Cubitt) a été ordonné diacre de l'Église d'Angleterre pendant le tournage en 1985. Il se retira de la scène théâtrale mais continua à exercer dans les programmes de télévision presque jusqu'à sa mort.Les tournages en extérieur ont eu lieu dans le Lancashire, à Leighton Hall, magnifique manoir des Cubbit près de Carnfor.
Lieu de tournage : Leighton HallLes Aventures de Sherlock Holmes
INTÉRÊT DOCUMENTAIREL’intrigue de la nouvelle repose sur une énigme cryptographique. Holmes réussit à briser le code des messages chiffrés qui terrifient la femme de son client. Ces messages sont composés de suites de symboles différents, en forme de personnages (appelés stickmen) agitant les bras et les jambes, parfois munis de petits drapeaux. On peut les prendre pour un dessin d'enfant – ce que fait d'abord Watson, bien sûr ! Le détective déchiffre la signification de ces séries d'hommes dansants, en étudiant les fréquences d'apparition de chaque personnage. Il s’agit, selon la méthode de l'analyse fréquentielle, d’une substitution alphabétique où chaque petit personnage représente une lettre. C'est une forme de stéganographie, l'art de rendre anodins et inaperçus les messages les plus secrets. Dans l'histoire, on retrouve les thèmes récurrents chers à Conan Doyle, l'opposition entre l'Angleterre et l'Amérique, l'Ancien Monde et le Nouveau, la délicatesse et la violence, etc... Hilton Cubitt appartient au milieu aristocratique, opposé au milieu des gangsters de Chicago. La fille du chef de la pègre, fiancée à un escroc, devient la femme fidèle d'un aristocrate britannique et lui restera fidèle une fois veuve. L’escroc est aussi un amoureux, ce qui nuance le qualificatif de "méchant". C'est l'échec de son amour, sa passion violente et sa crainte pour la vie de son aimée, qui le font basculer dans le crime par accident.
Les Hommes Dansants- The Dancing Men -SAISON 1 - EPISODE 2
Conan Doyle: Les hommes dansants Cryptographie des Hommes dansants expliquée VIDEO CLIP EPISODE SUIVANT PHOTOS DE PRESSE ET DE TOURNAGE ALBUM PHOTOS DE L'ÉPISODEProducteur : Michael Cox, Stuart Doughty Réalisateur : John Bruce Scénariste : Anthony Skene Décorateur : Michael Grimes Musique : Patrick Gowers 5ème épisode tournéSérie 1 : 2/71ère diffusion : 1 Mai 1984 - ITV Network (Angleterre) (2ème épisode diffusé); 28 Mars 1985 - WGBH (Etats Unis); 22 janvier 1989 - FR3 (France) (5ème épisode diffusé)Durée: 52 min
UN HOLMES AU TOPCet épisode est très réussi à tout point de vue. L'intrigue mêle habilement le suspense, l'action, l'émotion, le drame, l'amour... Une histoire typiquement doylienne, très inquiétante et ancrée dans le quotidien. Esthétiquement, le film est très soigné, des décors magnifiques, une réalisation parfaite et une photographie de grande qualité. Enfin les interprétations sont remarquables. Jeremy joue un Holmes magistral, en pleine possession de ses facultés, énergique, magnétique et plein de sagacité d'esprit.Dès le départ Holmes montre son extraordinaire puissance de déduction à Watson, puis il déchiffre le code des hommes dansants et trouve la clé de l'histoire. Sherlock Holmes est aussi un homme d'action. Il nous entraîne avec lui en comprenant la menace qui pèse sur Cubitt et sa femme. Mais il est impuissant à prévenir l'horreur d'un assassinat. L'aventure devient dangereuse. L'effet de suspense se prolonge dans l'attente du dénouement, où le courageux détective braque son revolver sur la tempe d'Abe Slaney, gangster de Chicago.
Jeremy Brett ... Sherlock Holmes David Burke ... Dr. John Watson Tenniel Evans ... Hilton Cubitt Betsy Brantley ... Elsie Cubitt David Ross ... Inspector Martin Eugene Lipinski ... Abe Slaney Lorraine Peters ... Mrs. King Wendy Jane Walker ... Saunders Paul Jaynes ... Walker
.
.
ACCUEIL RETOUR
 
Chargement des bibliothéques...