Robert Stephens dans le rôle de MacRune dansMacRune's Guevara
Dunholm Elliott, Maggie Smith et Robert Stephens dansDesign for Living
1956 : Guerre et paix (War and Peace) : Officer talking with Natasha1960 : A Circle of Deception : Capt. Stein1961 : Lunch Hour : Man1961 : Un goût de miel (A Taste of Honey) : Peter1961 : The Queen's Guards : Henry Wynne-Walton1961 : Pirates of Tortuga : Morgan1962 : L'Inspecteur (Lisa) : Dickens1963 : Cléopâtre (Cleopatra) : Germanicus1963 : The Small World of Sammy Lee : Gerry1966 : Morgan: A Suitable Case for Treatment : Charles Napier1967 : Much Ado About Nothing (TV) : Benedick1968 : Roméo et Juliette (Romeo and Juliet) : The Prince1969 : The Prime of Miss Jean Brodie : Teddy Lloyd1970 : La Vie privée de Sherlock Holmes (The Private Life of Sherlock Holmes) : Sherlock Holmes1972 : Voyages avec ma tante (Travels with My Aunt) : Mr. Visconti1973 : Luther : Johan Von Eck1973 : L'Esprit de la mort (The Asphyx) : Sir Hugo Cunningham1973 : Vienna 1900 (feuilleton TV) : Dr. Graesler: 'A Confirmed Bachelor'1974 : QB VII (feuilleton TV) : Robert Highsmith1975 : Gangsters (série TV) : Sir George Jeavons (1976)1977 : Eustace and Hilda (TV)1977 : Les Duellistes (The Duellists) : Gen. Treillard1977 : La Nuit, tous les chats sont gris : Charles Watson1978 : Holocauste (Holocaust) (feuilleton TV) : Uncle Kurt Dorf1978 : Le Cri du sorcier (The Shout) : Medical Man1978 : The Voyage of Charles Darwin (série TV) : Samuel Wilberforce1978 : Kean (TV) : Prince of Wales1979 : One Fine Day (TV) : Welby1979 : Suez 1956 (TV) : Colonel Nasser1980 : A Question of Guilt (série TV) : Edward Clarke QC1981 : The Winter's Tale (TV) : Polixenes1981 : The Search for Alexander the Great (feuilleton TV) : Darius of Persia1982 : L'Année des Français (The Year of the French) (feuilleton TV) : Lord Cornwallis1982 : Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz de Catherine Binet : Le professeur1982 : Anyone for Denis? (TV) : Schubert1983 : By the Sword Divided (feuilleton TV) : Sir Ralph Winter1983 : Ill Fares the Land1984 : Puccini (TV) : Giacomo Puccini1986 : Hell's Bells (série TV) : Bishop Godfrey Hethercote1987 : Comrades : Frampton1987 : Lizzie's Pictures (feuilleton TV) : Jack Dickinson1987 : High Season : Konstantinis1987 : Fortunes of War (feuilleton TV) : Castlebar1987 : Empire du soleil (Empire of the Sun) : Mr. Lockwood1987 : Testimony : Vsevolod Meyerhold1988 : The Fruit Machine : Vincent1988 : American Roulette : Screech1988 : Ada dans la jungle : Lord Gordon1988 : War and Remembrance (feuilleton TV) : SS Maj. Karl Rahm1989 : Henry V : Pistol1990 : The Storyteller: Greek Myths (feuilleton TV) : Hades1990 : The Children : Azariah Dobree1990 : Lorna Doone (TV) : Sir Ensor Doone1990 : Friends in Space (TV) : Professor Rex Thornton1990 : Wings of Fame : Merrick1990 : Le Bûcher des vanités (The Bonfire of the Vanities) : Sir Gerald Moore1991 : Adam Bede (TV) : Reverend Irwine1991 : Ferdydurke : Prof. Pimco1991 : The Pope Must Die : Carmelengo1991 : Double vue (Afraid of the Dark) : Dan Burns1992 : The Vampyr: A Soap Opera (TV) : Narrator1992 : Chaplin : Ted the Drunk1993 : Century : Mr. Reisner1993 : À la recherche de Bobby Fischer (Searching for Bobby Fischer) : Poe's Teacher1993 : The Secret Rapture : Max Lopert1994 : 99-1 (série TV) : (1993)1994 : Dandelion Dead (feuilleton TV) : Henry Vaughan1995 : England, My England : John Drydencomme producteur[modifier]1967 : Much Ado About Nothing (TV)
Robert Stephens voit le jour à Bristol en Angleterre le 14 juillet 1931. Acteur tragédien et producteur, il est considéré par beaucoup comme étant le successeur de Laurence Olivier, Robert Stephens est un acteur britannique ayant brillé sur les planches du théâtre. Ses incursions dans le cinéma, hormis La vie privée de Sherlock Holmes de Billy Wilder, n'ont pas été à la hauteur des attentes.
A 18 ans, il décroche une bourse puis s'engage professionnellement dès 1951 avec le Théâtre Caryl Mobile Jenner. L'acteur devient de plus en plus sollicité : dans les années 60, il est même considéré comme l'héritier de Laurence Olivier. Mais, après son départ du Théâtre national en 1970 et son divorce avec Maggie Smith ( la future Professeur McGonagall de la saga Harry Potter), il sombre dans l'alcoolisme.
Entretemps, Robert Stephens démarre une carrière sur grand écran : Billy Wilder, après les éches successifs de Embrasse-moi, idiot et de La Grande Combine fait appel à lui pour incarner Sherlock Holmes dans La vie privée de Sherlock Holmes (1970). S'en suivent quelques films désormais oubliés (Voyages avec ma tante, L'Esprit de la mort) qui ramène l'acteur progressivement sur les planches et à la télévision ( notamment dans le feuilleton Holocauste en 1978). Il faut attendre les années 90 pour que lui reviennent des rôles plus majestueux : on le voit ainsi jouer sur les planches Le Roi Lear ou Falstaff.
Robert Stephens est décédé le 12 novembre 1995 à Londres, onze mois après avoir été annobli par la Reine.
Albert Finney (Don Pedro) Robert Stephens (Benedick) et Ian McKellen (Claudio)Much Ado about Nothing, Old Vic, Londres, 1965
Un peu plus sur Robert Stephens... Suite
 
Chargement des bibliothéques...