FILMOGRAPHIE D'ANNA MASSEY
En 1956, Anna Massey était fan de Jeremy qu'elle avait vu dans "War and Peace" et sur scène à Broadway dans "Troilus and Cressida". Elle réussit à obtenir un rendez-vous avec lui. Jeremy se montra très protecteur envers cette gracile et fragile jeune fille de 19 ans. Il n'était jamais plus heureux que lorsqu'il pouvait aider les autres et Anna semblait avoir besoin d'aide. Ils devinrent amis.
 
Jeremy poursuivit sa tournée en Amérique et rentra ensuite à Londres pour jouer dans la comédie musicale "Meet me by Moonlight". En 1958 à l'époque de "Variations on a Theme" leur liaison devint plus sérieuse. Jeremy fit selon lui une "cour très naïve".
 
Tous deux voulaient construire une relation romantique et idéalisée. Leur mariage fut célébré en grande pompe le 24 Mai 1958 par l'Évêque de Coventry sous l'objectif du photographe Lord Snowdon. Robert Stephens, alors marié à Tarn Bassett, était le garçon d'honneur. Selon ce dernier, Anna et son ami n'étaient pas en bons termes et elle n'était pas la personne qui lui convenait. L'avenir lui donna malheureusement raison...
 
Le couple partagea de merveilleux moments ensemble. Cette union en premières noces était celle de deux êtres très jeunes au tempérament opposé. Anna était réservée, calme et solitaire, Jeremy, extraverti, généreux et sociable. Il débordait d'énergie, adorait sortir, comportement qu'Anna appréhendait difficilement.
 
Au fil du temps, les disputes se firent plus fréquentes, entrecoupées de tendres réconciliations. Jeremy était toujours amoureux, mais découvrait chez sa femme des aspects plus obscurs. "Il y a de la rage en elle" dit-il à Robert. Anna avoua que Jeremy se rendait compte de ses difficultés et tentait de l'aider de son mieux. Elle reconnut plus tard avoir été "trop obsessionnelle, trop affligée par son passé", marquée par ses problèmes liés à son enfance et en particulier à sa mère.
ALBUM PHOTOS ANNA ET JEREMY
A l'automne 1960, leur mariage se détériora sérieusement. Alors qu'Anna jouait "The Miracle Worker", Jeremy lui annonça que tout était fini entre eux. Parti en vacances à Montreux en Suisse, il avait rencontré quelqu'un ... un homme. Honnête avec Anna, il fut aussi précautionneux que possible pour le lui annoncer. Selon Anna Massey, la mort de sa mère avait aidé Jeremy à réaliser certaines choses sur lui-même et à se libérer des contraintes du passé.
 
Accablée, Anna se blâmait. Elle admit plus tard n'avoir pas été l'épouse ni la mère idéale, avoir eu du mal à comprendre les comportements changeants de Jeremy. Il était très gentil et plein d'égards, mais sans doute leur relation était-elle condamnée à l'échec dès le départ.
 
Tous deux reconnurent qu’alors trop jeunes, ils n’étaient pas prêts pour la vie maritale. Finalement Anna entama une procédure de divorce pour abandon du domicile conjugal et adultère, après quatre années de mariage. Le divorce fut prononcé le 9 Novembre 1962.
 
Elle déclara que "Se marier entre acteurs n'est pas une bonne idée. Mais je ne regretterai jamais mon premier mariage, bien que je persiste à regretter que Jeremy se soit senti coupable. Nous étions en 1962. Un an plus tard, le Rapport Wolfenden a été publié. Les perceptions furent changées pour toujours. J'espère qu'il s'est senti soulagé de la tension et de la peine qui l'avaient obsédé."
Article : David Huggins se souvient de son père (2001)
Le Rapport Wolfenden 
Ses débuts au cinéma se font en 1958 sous la direction de John Ford, son parrain, dans "Inspecteur de Service". En 1960, elle tient l'un des rôles principaux dans "Le Voyeur" pour Michael Powell, où elle interprète la voisine d’un voyeur assassin et sadique incarné par Carl Boehm, qu’elle tente en vain de guérir de sa mélancolie. En 1962, elle joue dans "Voyage à Biarritz" aux côtés de Fernandel, puis apparaît en 1965 face à Laurence Olivier dans "Bunny Lake a Disparu" d'Otto Preminger.
 
La gloire arrive en 1972, lorsqu’elle devient Babs, la barmaid dans "Frenzy" d'Alfred Hitchcock, et la victime du coup de folie de Robert Rusk. Elle tourne l'année suivante en 1973 aux côtés de son frère Daniel dans "Caveau de la Terreur", lui donnant la réplique pour la seule et unique fois.
 
Elle s'érige en héroïne de Bob Rafelson, dans" Aux sources du Nil" en 1990,  joue dans"Possession" (2002) et incarne Miss Laetitia Prism dans l'adaptation filmée de la pièce d'Oscar Wilde "L'Importance d'être Constant" avec Rupert Everett (2002).
 
Plus récemment, elle est apparue dans "The Machinist", aux côtés de Christian Bale, en 2004. À la fin de sa carrière, elle tourne dans plusieurs séries dont Hercule Poirot et Inspecteur Barnaby jusqu' sa dernière prestation dans un court métrage en 2011, Act of Memory: A Christmas Story.
Anna Massey
Dans son autobiographie intitulée "Telling Some Tales" parue en 2006, elle évoque longuement les douleurs qui ont jalonné sa vie, retrace les traumatismes de son enfance, son père ayant quitté le foyer pour refaire sa vie aux Etats-Unis, son anorexie, ses angoisses, ses insomnies...  Elle aborde les aspects intimes de sa vie, notamment son union difficile au début et son mariage, voué d'avance à l'échec, avec Jeremy, sa lutte avec la maniaco-dépression, son fils David, la réussite de son second mariage, son bonheur d'être grand-mère. Anna Massey s'est éteinte d'un cancer dans une clinique de Londres, le 3 juillet 2011 à l'âge de 73 ans, entourée de toute sa famille.
Anna Massey
Anne Massey se fait remarquer très tôt à la télévision. Elle fait des apparitions dans de nombreuses séries, "The Pallisers" (1974), "Couples" (1976), "The Mayor of Casterbridge" (1978), "Mansfield Park" (1983,) "The Diamond Brothers" (1991), "The Darling Buds of May" (1991-92), "The Return of the Psammead" (1993), "Nice Day at the Office" (1994), "The Robinsons" (2005)...
 
On la voit dans des séries policières connues "Les Cadavres exquis de Patricia Highsmith" (1992), "Inspecteur Morse" (1992), "Inspecteur Barnaby" (1998 et 2009), "Agatha Christie's Poirot" (2009), également dans l'excellent "Crimes à Oxford" avec Elijah Wood et John Hurt en 2008 et incarne Agatha Christie elle-même dans "A Life in Pictures" (2004). Elle interprète entre autres les adaptations des pièces de Charles Dickens ("Oliver Twist" en 2007) et Thomas Hardy ("Tess of the D'Ubervilles" en 2008).
 
En 1979, Jeremy et Anna se retrouvent ensemble dans la version télévisée de la BBC en quatee parties, du classique de Daphné du Maurier, "Rebecca". Jeremy interprète le héros tourmenté par son passé, Maxim de Winter, et Anna, la sinistre gouvernante Mrs Danvers, leur fils David tient même un petit rôle de figuration, non crédité au générique. Référence au Royaume-Uni, elle prête avec succès ses traits à la Dame de Fer, Margaret Thatcher, dans la série dramatique "Pinochet in Suburbia" en 2006.
 
La profession salue encore son talent en 1986, en lui attribuant le BAFTA de la Meilleure Actrice ("BAFTA TV Award Best Actress) pour son rôle d'Edith Hope dans l'épisode "Hotel du Lac" de la série "Screen Two". Elle est aussi récompensée en 1982, par le London Critics' Circle Theatre Award (Drama Theatre Award) pour le Meilleur Second Rôle pour sa performance dans "A Kind of Alaska" en 1981.
 
Elle reçoit une ultime consécration quand  la reine Elizabeth II la fait Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique ("Commander of the order of the British Empire") le 31 décembre 2004 pour services rendus à l'art dramatique (équivalent de la Légion d’Honneur du Nouvel An 2005).
Extraits de l'autobiographie TELLING  SOME  TALES
Tous deux eurent un fils David, Raymond, Williams Huggins, né le 14 Août 1959. Devenu écrivain, caricaturiste, peintre et illustrateur, il est l'auteur de "The Big Kiss", "Me Me Me" et "Luxury Amnesia". Lui-même marié en 2001 avec Madeleine Christie, il a eu deux enfants : Dan, né le 01/11/2002 et Iris, née le 14/06/2005. Il ne fait plus parler de lui désormais.
 
A peine quatre années plus tard en 1962, Anna divorce de Jeremy. Elle entreprend une longue psychothérapie et passe seule les 27 années suivantes, avant de se remarier en 1988 avec le scientifique russe, Uri Andres, homme posé qui l’a rassurée et accompagnée jusqu'à son dernier soupir.
 
A la naissance de David, le jeune couple déménagea dans une maison à Astell Street, Chelsea. Jeremy adorait son fils et débordait d'affection. Il était présent dès que possible et essayait de ne jamais manquer son coucher. Des liens très forts entre père et fils se nouèrent à jamais. Anna n'avait qu'une envie : retravailler au plus vite. Nanny Gertie se chargea à plein temps du petit David. La mort de la mère de Jeremy fut un énorme choc physique et mental pour lui.  A cette époque, il ressentit les premiers signes d'une dépression et se tourna vers la méditation qu'il pratiqua ensuite sa vie durant avec assiduité.
Publications et bans officiels
Sa première femme Anna Massey et son fils David
Brève biographie d'Anna Massey
 
Anna Massey est née le 11 août 1937 à Thakeham, dans le comté de Surrey au Royaume-Uni. Issue d'une dynastie d'artistes, elle est la fille du célèbre acteur d'origine canadienne Raymond Massey ("A l'Est d'Eden") et de la comédienne britannique Adrianne Allen, et la sœur de l'acteur Daniel Massey (1933-1998) qui joua avec Jeremy dans "Le Problème du Pont de Thor". Elle est également la nièce du Gouverneur Général du Canada Vincent Massey. Le réalisateur John Ford était son parrain.
 
Interprète magistrale riche d’une carrière de près de 60 années, Anna Massey a brûlé les planches et laissé son empreinte sur petit et grand écran. Surdouée, elle s'impose rapidement au théâtre comme comédienne et devient dès l'âge de 17 ans une référence dans le milieu du spectacle.
 
Elle a tout juste 18 ans en 1955, quand elle est récompensée par le Tony Award de la Meilleure Actrice Secondaire dans un rôle dramatique dans la pièce "The Reluctant Debutante" de William Douglas-Home. Au théâtre, elle obtient également  le Laurence Olivier Theatre Award en 1983 (saison 1982) pour la Meilleure Actrice dans un second rôle pour "The Importance of Being Earnest" (L'Importance d'être Constant).
JB en BREF
La famille Huggins
Anna Massey
Joan Sullivan Wilson
 
CLAPHAM COMMON
SES AMIS
SA FAMILLE
BIOGRAPHIE
ACCUEIL