This Week's Good Cause : Appeal for the Manic Depression Fellowship - BBC Radio 4 - 3 Septembre 1995
Parfaitement conscient de son état, Jeremy prouva une dernière fois son courage très peu de temps avant sa mort. Il profita de son influence et de sa célébrité pour essayer d'aider et d'instruire les gens sur la maniaco-dépression et en parlait franchement dans des interviews, espérant dissiper la peur et l'incompréhension qui entourent ce mal. Le lundi 3 Août 1995, son dernier effort publique fut un appel émouvant au nom de l'association "Manic Depression Fellowship" lors d'un programme sur la BBC Radio 4 "This Week's Good Cause". Jeremy décrivit ses symptômes et incita les personnes concernées à rechercher un traitement et à rejoindre des associations de malades. Il rappela aux auditeurs que malgré sa maladie, il avait connu "une vie bien remplie et réussie".
Interventions télévisées RETOURPBS Pledge Request - Avril 1988
Il s'agit dans cette courte vidéo, de l'intervention de Jeremy Brett afin de solliciter des promesses de dons de la part des télespectateurs pour aider le réseau publique PBS. La chaîne qui diffusait Mystery ! et la série Sherlock Holmes connaissait de graves difficultés financières qui menaçaient sa survie. Ce clip fut filmé à Londres pendant le tournage de l'épisode de Wisteria Lodge.

TRADUCTION
J'ai commencé ma carrière d'acteur par le théâtre de répertoire et, au fil du temps, j'ai joué dans de nombreuses pièces à Londres, à New-York et au National Theatre sous la bannière de Laurence Olivier. Pourquoi est-ce que je vous dis cela, pour signaler quelle bonne cause ?
Parce que l'œuvre caritative de la semaine est l'Association contre la Maniaco-Dépression, et que moi-même, j'ai été diagnostiqué comme maniaco-dépressif; je sais donc de quoi je parle et j'ai besoin de vous rappeler que j'ai réussi ma carrière d'acteur avant d'admettre que je suis atteint d'une maladie mentale grave.
La maniaco-dépression est une maladie mentale sévère qui cause des changements d'humeur excessifs, avec des oscillations allant de la dépression extrême à la grande exaltation et à l'hyperactivité. Ces oscillations sont totalement différentes de la série d'humeurs allant de l'abattement du Lundi matin à l'euphorie que la plupart des gens connaissent et comprennent.
Dans la phase maniaque, les gens auront une énergie et une activité folles, ils n'arriveront pas à dormir à cause du flux rapide de leurs idées, ils dépenseront de l'argent de manière irrationnelle, auront des hallucinations, et perdront contact avec la réalité. Personnellement, j'ai fait des choses extrêmement gênantes et destructrices dans des "périodes hautes".
Lorsqu'on est cliniquement déprimé, on a des crises de panique, peu ou pas d'énergie, et des pensées suicidaires. Une personne sur sept atteinte de maniaco-dépression non traitée se suicidera. Et un pour cent de la population est atteint par cette maladie.
Elle peut être éprouvante pour la famille, les amis, les employeurs, et peut conduire à l'isolement, au chômage, à la perte du domicile et à la ruine.
Lorsque j'ai été admis au Maudsley Hospital en 1986, j'étais tellement perturbé que je ne pouvais me relier à rien ni à personne autour de moi. Tout ce que je pouvais faire, c'était de rester étendu à plat-ventre, les poings serrés sur mon visage. Je crois que je me débats contre cette maladie depuis beaucoup plus de temps que je n'aimerais le croire. Mais étant membre d'une profession où c'est un atout d'être un peu fou, mes changements d'humeur ont été tolérés beaucoup plus volontiers que si j'avais travaillé dans une banque ou une école. Et c'est mon succès qui me donne le courage de reconnaître publiquement que j'ai cette maladie, afin d'encourager les autres.
Elle ne m'a pas empêché de travailler et de mener une vie bien remplie et réussie. C'est une maladie qui peut être traitée, contrôlée, et entre deux accès les gens vont bien.
Si quelque chose dans tout cela vous semble familier, prenez un rendez-vous avec votre généraliste, et contactez l'Association contre la Maniaco-Dépression. C'est l'Organisation nationale d'entraide pour les maniaco-dépressifs. C'est une organisation remarquable, car ce sont en grande partie des gens dans la même situation qui la font fonctionner, par conséquent, ils savent vraiment comment aider. Il y a 116 groupes dans le Royaume-Uni qui peuvent offrir un soutien, des informations, de la documentation, et la possibilité de rencontrer des personnes dans une situation similaire. Vous vous ferez des amis et apprendrez à mieux connaître la maladie dans votre groupe d'entraide. Mais l'oeuvre veut mettre sur pied beaucoup plus de groupes. C'est un excellent moyen d'aider les gens à s'aider eux-mêmes et à aider les autres.
Mettre sur pied et faire fonctionner un groupe coûte presque 500 livres par an. Votre donation peut constituer une contribution significative à ce travail. Vous pouvez faire une donation en utilisant les principales cartes de crédit maintenant ou écrire à l'Association. (adresse).
Merci.


 
Chargement des bibliothéques...