cinema
 
VIDEO CLIP 2
PHOTOS DE PRESSE ET DE TOURNAGE
VIDEO CLIP 1
EPISODE SUIVANT
ALBUM PHOTOS DE L'ÉPISODE
Conan Doyle: Le manoir de l'Abbaye
EPISODE  PRECEDENT
C'est un épisode très esthétique. La caractéristique principale du réalisateur Peter Hammond est l'utilisation d'effets de miroir et de reflets, créant une tension dramatique et une ambiance mystérieuse. Ces jeux d'ombres et de lumières rendent encore plus intense le face à face entre Holmes et Jack Crocker. Le capitaine est un homme loyal, franc et farouche, qui en impose au détective. Tous deux se défient du regard, s'évaluent d'égal à égal et se testent. La réalisation de la lutte entre Crocker et Brackenstall est particulièrement crue et dure, ce genre de scène violente étant plutôt rare dans la série. La détermination de Crocker, le coup porté, le bruit d'os écrasés, rendent cette séquence très réaliste et impressionnante. Le scénario est extrêmement soutenu, heureusement son intensité est allégée par de petits clins d'œil humoristiques, comme dans la scène de la gare quand Holmes annonce à Watson l'arrivée imminente du train, ou celle de l'étreinte de Mary qui déstabilise totalement le détective surpris. Jeremy joue avec subtilité ce mélange d'embarras, de retenue et de trouble, puis l'abandon dans une attitude relâchée mains croisées derrière la nuque, une fois la tension retombée. Finalement Holmes n'aurait-il pas apprécié ce bref instant ?
ÉCHOS DE TOURNAGE
Cet épisode est le premier tourné dans la deuxième saison, "Le Retour de Sherlock Holmes". Après beaucoup d'événements - la mort de la femme de Jeremy quelques mois auparavant et son hésitation à continuer la série; le départ de David Burke parti s'intaller avec sa femme l'actrice Anna Calder-Marshall et leur jeune fils à Stratford pour jouer à la Royal Shakespeare Company; les changements de productions -  le tournage reprit en 1985. Jeremy porte l'épisode sur ses épaules. Il a beaucoup de texte, des explications et analyses longues et compliquées, et supporte à lui seul la majorité du script. Il donne le mouvement et l'impulsion à l'histoire. Mais rien de la pression supportée et de sa santé précaire ne transparaît à l'écran. Il donne une interprétation magistrale d'un Holmes affuté, à l'acuité intellectuelle aiguisée, aux sens exacerbés. Toujours en action, Jeremy escalade le manteau de la cheminée avec une agilité féline – il ne faisait jamais appel à une doublure. Edward Hardwicke débute ici dans le rôle de Watson. Pour lui permettre  de s'habituer au personnage, il se tient un peu en retrait avec peu de lignes de dialogue. Jeremy semble d'emblée très à l'aise avec son nouveau partenaire et ils se complètent parfaitement. Tous deux se connaissaient pour avoir fait partie de la troupe de Laurence Olivier, la National Theatre Company, dans les années 70. Mais ils n'avaient jamais eu l'occasion de jouer ensemble car ils appartenaient à deux groupes différents.
Jeremy Brett ...  Sherlock Holmes  
Edward Hardwicke ...  Dr. John Watson
Anne-Louise Lambert ...  Lady Mary Brackenstall
Conrad Phillips ...  Sir Eustace Brackenstall
Oliver Tobias ...  Captain Croker
Paul Williamson ...  Inspector Hopkins
Nicolas Chagrin ...  Mr. Viviani
Zulema Dene ...  Theresa Wright
ÉCHOS DE TOURNAGE
Dans la scène du "jugement" de Crocker, Jeremy fait délibérément un effet de style en séparant le mot gentleman en gentlle man, car pour lui, "Watson et Ted sont à la fois des gentle men et des gentlemen."
Le lac n'étant pas gelé à l'époque du tournage, le trou dans la glace "laissé pour l'agrément d'un cygne solitaire" dans la nouvelle devient "une bûche flottante qui ne bougeait jamais", à laquelle Crocker a accroché le sac d'argenterie pour faire croire à un vol. Le tournage du manoir d'Abbey Grange a nécessité trois maisons différentes du sud de Manchester : Dunham Massey, à Alrincham, Tabley House à Knutsford dans le Cheshire et Adlington Hall, qui a également été utilisée pour Le Ruban Moucheté.
Anne Louise Lambert incarne avec justesse et grâce le portrait  de Lady Brackenstall, une femme à la fois douce et forte de caractère et qui réagit avec loyauté. Le seul ajout important par rapport à la nouvelle de Doyle est  la description de l'alcoolisme de Brackenstall.
L'HISTOIRE
(Septembre 1904)
"La partie est commencée, Watson !" Holmes réveille son ami et lui demande de l'accompagner à Abbey Grange dans le Kent. L’inspecteur Hopkins sollicite d'urgence son aide, car Sir Eustache Brackenstall a été  sauvagement assassiné. Sur les lieux, Hopkins parle finalement d'un banal cambriolage commis par trois criminels notoires, le trio Rendall, qui sévit dans les environs. Lady Mary Brackenstall, jeune Australienne mariée depuis un an à Sir Eustache, les a formellement identifiés. Elle avoue d'emblée l'ivrognerie de son mari avant de raconter son agression par les trois hommes qui l'ont frappée et ligotée. Tandis qu'elle s'évanouissait, ils ont assené à Sir Eustache un terrible coup de tisonnier à la tête. Holmes pense que l’affaire est entendue. Sur le chemin du retour, il reconsidère les faits, et décide finalement de revenir au manoir. En effet, certains détails l'ont troublé : un cordon de sonnette coupé net, trois verres de porto, un tronc d'arbre sur l'étang. Une investigation plus poussée, l'amène à déduire que l'assassin est un homme très fort physiquement et intellectuellement. Mais Lady Mary se mure dans le silence. Holmes apprend à la compagnie maritime assurant le service entre l'Angleterre et l'Australie, le nom du capitaine du bateau sur lequel voyageait la jeune femme. Il s'agit de Jack Croker rentré justement à terre. Le détective le croit coupable du meurtre et le convoque à Baker Street. L'officier avoue sans détour son amour pour Mary. Ayant appris son mariage et sa vie malheureuse due à la violence de son mari, il a souhaité la revoir une dernière fois. Tous deux ont été surpris par Sir Eustache que Crooker a tué en protégeant Mary, puis ont combiné le subterfuge. Jugeant que le capitaine "résonne clair", Holmes décide son acquittement symbolique et laisse libre le couple amoureux.
Le Retour de Sherlock Holmes (1986–1988)
Le Manoir de l'Abbaye
The Abbey Grange
Saison  2 - Épisode 2 (1986)
Producteur : June Wyndham-Davies, Rebecca Eaton
Réalisateur : Peter Hammond
Scénariste : Trevor R. Bowen
Décorateur : Tim Wilding
Musique : Patrick Gowers
14ème épisode tourné et le 1er avec Edward Hardwicke
1ère diffusion : Angleterre: 6 août 1986 - ITV Network (15ème épisode diffusé); Etats Unis: 12 fev. 1987 - WGHB; France: 26 mars 1989 - FR3 (14ème épisode diffusé)
Durée: 51 min 25 sec
ACCUEIL
RETOUR