cinema
 
EPISODE SUIVANT
UNE HISTOIRE SANS SAVEUR
Wisteria Lodge était particulièrement difficile à adapter selon Jeremy Paul. C'est le type d'histoire doylienne, qui contient tous les ingrédients du récit à suspense : la marque du destin un passé tragique, la vengeance, l'exotisme, une femme de caractère, un meurtre mystérieux... avec en prime, la petite touche d'absurde et de grotesque propre à l'écrivain.
Par contre toutes les références à la sorcellerie ont été supprimées à l'écran.
Paul expliqua qu'il avait retiré les allusions à la magie noire, parce que le texte original présentait des erreurs et qu'elles n'étaient là que pour ajouter du "piment" à l'histoire. Cette étrange nouvelle devenait encore plus étrange dans cette version. Les suppressions effectuées sont peut-être regrettables, car l'histoire n'est pas très convaincante.
Le sénario est assez poussif. Il y a bien quelques séquences d'action, par exemple lorsque Watson poursuit le mulâtre, Holmes et Watson traversant à bicyclette les bois de High Gable arrivant in extremis  sur le quai de la gare, ou quand Miss Burnet échappe trop facilement à ses ravisseurs pour tomber de façon mélodramatique dans les bras du docteur. Ces scènes s'efforcent d'accélérer le rythme, mais elles manquent de dynamisme et de crédibilité.
Toutefois, la dernière est un peu relevée par le furieux coup de canne que lance dans la vitre du train un Holmes hors de lui. Mais lui, qui ne se complaît  que dans l'atmosphère londonienne, semble mal à l'aise dans cette province. Ses investigations sont limitées, l'intrigue et le mystère font défaut. Bref l'aventure n'accroche pas vraiment. Une histoire au goût fade et douceâtre comme les sucreries de l'inspecteur Baynes...
Conan Doyle: L'aventure de Wisteria Lodge  
PHOTOS DE PRESSE ET DE TOURNAGE
VIDEO CLIP
EPISODE  PRECEDENT
Producteur : June Wyndham-Davies, Michael Cox  
Réalisateur : Peter Hammond
Scénariste : Jeremy Paul
Décorateur : Tim Wilding
Musique : Patrick Gowers
24ème épisode tourné
1ère diffusion : Angleterre: 20 avril 1988 - ITV Network (24ème épisode diffusé); Etats Unis: 1er dec. 1988 - WGBH; France: 28 mai 1989 - FR3 (24ème épisode diffusé)
Durée: 52 min 45 sec.
ALBUM PHOTOS DE L'ÉPISODE
Le Retour de Sherlock Holmes (1986–1988)
L' Aventure de Wisteria Lodge
Wisteria Lodge
Saison  2 - Épisode 10 (1988)
L'HISTOIRE
(15 Août 1908)
Sherlock Holmes reçoit un télégramme d'un certain Scott Eccles qui lui demande son aide pour faire la lumière sur la plus incroyable et grotesque expérience qu'il ait vécue. Invité à dîner à Wisteria Lodge chez Aloysius Garcia, Scott Eccles croit avoir trouvé dans cette nouvelle connaissance un passionné de cartographie comme lui. Mais l’ambiance se détériore rapidement. Le repas est bâclé, son hôte échange de mystérieux propos à voix basse, en espagnol, avec son cuisinier, et la lecture d’une lettre le plonge dans un mutisme nerveux.
Scott Eccles, courroucé, préfère se retirer dans sa chambre. A son réveil, il s’aperçoit qu'il est seul dans la maison laissée en désordre. Intrigué, Holmes décide de se rendre à Wisteria Lodge, où l'affaire se complique. En effet, l’inspecteur Baynes apprend à Scott Eccles qu'il est soupçonné du meurtre de Garcia, retrouvé la tête fracassée à quelques mètres de chez lui. Effondré, le pauvre homme est vite disculpé car Baynes arrête le cuisinier mulâtre.
Holmes est convaincu qu’il commet une erreur. Ses propres investigations le conduisent au manoir de Mr. Henderson, lieu d’étranges manifestations, et où la gouvernante semble en danger. Qui était cet homme jadis ? Quels crimes a-t-il commis dans son pays d'origine ?
ECHOS DE TOURNAGE
L'épisode met en valeur l'interprétation haute en couleur de Freddie Jones qui joue l'inspecteur Baynes.
Les relations de complicité et de compétition amicale entre Holmes et Baynes sont très bien rendues par les deux acteurs, qui se sont réellement pris au jeu.
Jeremy raconta cette anecdote en riant : "Je me rappelle d'une scène où il mangeait des bonbons et, chaque fois qu'il suçait un bonbon, sa langue prenait une couleur différente. Aussi je lui ai dit : 'Est ce que je peux savoir avant de faire la prise, de quelle couleur sera ta langue pour que je puisse m'y préparer –  orange vif, vert vif ou noir ?' Il répondait 'Non'. 'Est-ce que je peux avoir un bonbon ?' demandais-je. 'Non' disait-il."  
Ce petit jeu de devinettes continuait entre eux et Jones refusait systématiquement de répondre. Ainsi les regards amusés et pétillants qu'ils échangent, sont dus aux taquineries commencées bien avant hors caméra. On sent que les deux acteurs ont dû bien s'amuser et cela se voit à l'écran.
UN DUO... DE CHOC
L'épisode apporte néanmoins une certaine originalité dans la relation entre Holmes et l'inspecteur chargé de l'enquête. Pour une fois, Holmes n'est pas le seul à avoir des idées judicieuses et un raisonnement juste.
Le personnage de Baynes produit aussi l'effet comique et burlesque à l'histoire. Baynes pouffe et ricane, n'arrête pas de sucer des bonbons ses petits yeux plein de malice papillotant de plaisir.
Il en est parfois un peu irritant...
Sous son air placide et mielleux, le détective local cache son habileté et son intelligence. Ses déductions pourraient être celles de Holmes, et cela intrigue visiblement notre détective. S'ensuit une compétition amicale entre les deux hommes. C’est au premier des deux qui obtient le témoin. Ils se prêtent au jeu, chacun menant l'enquête de son côté.
A plusieurs reprises, Holmes complimente Baynes et lui reconnait des qualités supérieures qu'il n'a pas la possibilité d'exploiter. Baynes, inspecteur de police du Surrey, et non pas de Scotland Yard, a d'ailleurs des ambitions. Il ne veut pas s’encroûter en province et espère que cette affaire si particulière lui donnera une chance. Holmes est étonné de la manière détournée et astucieuse dont il s'y prend pour arrêter Henderson, en faisant croire à l'arrestation du mulâtre.
Le détective est devancé sur son propre terrain. Perspicace, Baynes vole un peu la vedette à Holmes, en réussissant à démasquer le "Tigre de San Pedro" et en étant déjà au fait de toute l'histoire.
Jeremy Brett ...  Sherlock Holmes
Edward Hardwicke ...  Dr. John Watson
Freddie Jones ...  Inspector Baynes
Donald Churchill ...  Scott Eccles
Basil Hoskins ...  Henderson
Kika Markham ...  Miss Burnet
Trader Faulkner ...  Lucas
Arturo Venegas ...  Garcia
Guido Adorni ...  Luis
Sonny Caldinez ...  The Mulatto
ACCUEIL
RETOUR