Dans la pièce, Jeremy interprète le célèbre séducteur aux cotés de Geoffrey Bayldon (Don Antonio Capitani) et Jacqueline Pearce (Eva Franzia), la jeune fille qu’il espére conquérir grâce à ses "pouvoirs".Le critique du Times de Londres, Henry Raynor, écrivit à l'époque:"L'usage habile des beaux discours par Casanova afin d'ajouter charme et intérêt à ce qui autrement aurait pu devenir de la routine, était comiquement Rabelaisien, mis à part la difficile séduction d'une jeune fille de 16 ans. Jeremy Brett, l'acteur romantique favori de la télévision, fut pressenti et il accepta cette large opportunité de briller avec esprit grâce au Casanova de la seconde pièce.""Dans The Magicians, M. Taylor a écrit sur le pouvoir, un thème plus que jamais pertinent et d'actualité, même lorsque les personnages sont habillés à la mode du seizième siècle. Dr. Dee, recherchant le pouvoir dans la magie, se soumet à la domination du medium Kelly et devient l'outil de son propre instrument. Le sort du charlatan, qui désire seulement manipuler les autres, est plus facile, car le malheureux savant dont le but est de rationaliser ses intuitions et d'expliquer ses convictions d'une manière compréhensible, arrive en fin de compte à être dépendant d'un habile fantaisiste. La triste ironie mais pourtant morale, c'est que seul Casanova, l'imposteur lucide, obtint tout de la poursuite du pouvoir, car, pour l'homme bien, le pouvoir est une proie très dangereuse."
"L’incantation de Casanova" constituait la deuxième partie de la trilogie The Magiciens diffusée dans le cadre de l'émission "Theatre 625" entre 1964 et 1968. Le thème traitait des hommes et de la magie à travers la vie de véritables personnages historiques qui n'étaient pas des artistes illusionnistes. Le premier épisode “Dr. Dee, Kelly and the Spirits" évoquait un scientifique élisabéthain immergé dans la magie et le spiritisme. Le troisième “Edmund Gurney and the Brighton Mesmerist" concernait un psychologue victorien devenu enquêteur en paranormal. Giacomo Casanova (1725-1798) était un célèbre auteur et aventurier vénitien, surtout connu pour ses exploits amoureux. Symbole de la séduction, il savait user aussi bien de charme ou de ruse, que de perfidie et même d'intimidation, pour conquérir les femmes. Mais ce n'était pas non plus un collectionneur. Casanova laissa une œuvre littéraire et devint un personnage légendaire, jouisseur, exubérant, qui exerça de multiples professions: abbé, officier, banquier, espion, diplomate et ... magicien.Casanova s'interessa sérieusement à la magie. Il a commencé à être fasciné dès l'âge de neuf ans quand une "sorcière" a été consultée pour guérir ses saignements de nez. Plus tard certaines personnes lui attribuèrent des pouvoirs mystiques. Il n'était en fait qu'un charlatan, affichant un cynisme total vis à vis de la magie. Elle lui servait d'outil de séduction et il l'étudiait dans le seul but d'exploiter la crédulité de ses semblables hommes et femmes et de les escroquer. Il parvint ainsi à délester une marquise d'une fortune, en lui faisant croire qu'il pouvait la faire renaître sous les traits d'un jeune homme !

JacquelinePearce.com Giacomo Casanova.
FILM PRECEDENT The Incantation of CasanovaTheatre 625 : The Magicians " The Incantation of Casanova "- 22 Octobre 1967 (Saison 5, Episode 4) - BBC2Rôle: Giacomo Casanova
Articles de presse cliquez pour agrandir
FILM SUIVANT.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...