.
Dans une petite ville française provinciale, des lettres anonymes révèlent les méfaits commis par certains habitants en apparence respectables provoquant parfois leur suicide. Le policier, Fred, enquête pour trouver l'auteur des lettres, signées "La Machine à écrire". Il séjourne chez son ami Didier, près du château de Malemort et fait la connaissance du fils, Pascal, un garçon honnête, de sa fiancée Margot, plutôt capricieuse, et d'une séduisante veuve, Solange. Didier, après la mort de sa femme, désirait épouser Solange, mais Pascal s'y est opposé, jugeant cette union inappropriée. Solange est tombé amoureuse du frère jumeau de Pascal, Maxime, qui vient de sortir de prison. Tombé malade pendant qu'il se cachait dans la forêt, c'est Solange qui l'a soigné. Quant à Margot, qui aspire à une autre vie et rêve de devenir auteur dramatique, elle s'amourache aussi de Maxime alors que son mariage avec Pascal est imminent. Son amour est payé de retour et les deux amoureux déclarent alors à Fred qu'ils sont les auteurs des lettres anonymes. Mais Fred ne les croit pas car il connait la coupable. C'est Solange, qui a agi par vengeance voyant Maxime lui échapper. Amoureux d'elle, Fred accuse une employée du Bureau de Poste, Monique, qui avoue avoir été la maitresse de Pascal. Quand Margot apprend que son fiancé l'a trompée, elle annonce publiquement son amour pour Maxime. Après toutes ces révélations, Fred propose à Solange de partir avec lui loin de la ville. Mais Solange, écœurée par tous ces mensonges et trahisons, se donne la mort.
Jean CocteauJean Cocteau (1889-1963) était un poète français, artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur, auteur de théâtre et cinéaste. Il compte parmi les artistes qui ont marqué leur époque. Il écrivit "La machine à écrire" (The Typewriter) en 1941. Sa pièce de théâtre en trois actes, qui raconte une affaire de lettres anonymes en province, fût violemment attaquée, pour avoir mal représentée la France.Dans la pièce, Jeremy tient le double rôle des frères jumeaux: le délicat et égocentrique Pascal et l'ancien détenu et brutal Maxime, qui en veut à sa famille de l'avoir rejeté. Jeremy répéta les deux rôles opposés infatigablement. Ses efforts furent récompensés par une critique élogieuse: "Jeremy Brett interprète les deux rôles avec une ambidextrie remarquable. Le plus grand triomphe c'était lui."
Cocteau écrivit dans sa préface : "Une fausse intrigue policière me permet de peindre la terrible province féodale d’avant la débâcle, province dont les vices et l’hypocrisie poussent les uns à se défendre mal, les autres (la jeunesse romanesque) à devenir mythomanes." Plus tard, il dut reconnaître que "La machine à écrire est un désastre."C’est que, si l’intrigue policière, du moins dans les deux premiers actes, est menée avec virtuosité grâce à un dosage savant de coups de théâtre, la critique de la province demeure à peu près nulle. Ce qui devait n’être qu’un prétexte devint donc toute la pièce, et cela est vraiment trop mince, trop mécanique, pour faire une œuvre. Il reste néanmoins une langue solide et précise, et puis quelque chose parfois dans l’ambiguïté des situations qui se situe aux frontières du rêve et de la réalité, c’est-à-dire tout près de l’univers du poète. La pièce fut censurée par les autorités allemandes, puis refusée par la Comédie-Française sous les pressions de la presse collaborationniste, et finalement créée le 29 avril 1941 au Théâtre Hébertot.
The TipewriterLa Machine à Ecrirede Jean Cocteau- 1962 - ITVRôle: Pascal et Maxime
FILM PRECEDENT FILM SUIVANT.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...