The Very Edge FILM SUIVANTTracey Lawrence (Anne Heywood) un ancien mannequin, mène une existence sereine et heureuse avec l'homme qu'elle aime et a épousé un architecte, Geoffrey Lawrence (Richard Todd). Son bonheur bascule dès lors qu'un admirateur obsetionnel la tourmente sans cesse en la poursuivant de ses assiduités. Mullen (Jeremy Brett) la harcèle au téléphone, épie ses faits et gestes, la suit dans la rue et la persécute jusqu'à sa porte. Il parvient un jour à s'introduire de force chez elle et la brutalise alors qu'elle est seule. La jeune femme qui était enceinte, est si profondément terrorisée qu'elle fait une fausse couche. Une fois rétablie après ce drame, Tracey toujours traumatisée, ne parvient plus à reprendre le dessus. Malgré toute l'attention et l'amour de Geoffrey, son mariage semble brisé tant elle éprouve une totale répulsion envers les hommes et devient frigide. Malgré le temps et les traitements, la situation ne s'arrange pas. Geoffrey souffre de ce mur érigé entre eux et trouve un peu de réconfort et de tendresse auprès de sa secrètaire. Du côté de Scotland Yard, l'enquête se poursuit, Tracey fait des efforts pour coopérer au mieux avec la police. Mais le maniaque sexuel reste introuvable. Pourtant son arrestation serait le seul moyen de sauver Tracey.
Le réalisateur Cyril Frankel déclara à propos de "The Very Edge" que l'élément intéressant de son film, est que Tracey Lawrence avait plus d'un lien psychique avec son agresseur qu'avec son propre mari. Elle était touchée par sa maladie et ressentait de la compassion pour cet homme. Et, l'ironie, c'est qu'elle était moins la victime de Mullen que celle de Geoffrey... Brett était fascinant dans son role de psychopathe torturé...L'extrait d'une critique releva à propos du film : "C'est un film médiocre mais regardable qui contient une performance remarquable. Jeremy Brett est effrayant et pitoyable dans le rôle d'un harceleur qui est obsédé par Anne Heywood, une femme au foyer sans défense. Sa prestation est absolument convaincante et incroyablement intense. Le sujet du film est certes d'actualité, mais les autres personnages, interprétés dans les règles de l'art, manquent de passion et personne ne semblent réellement convaincu par son rôle."Jeremy évoqua plus tard son rôle : "Je me souviens d'avoir joué un maniaque sexuel dans un film britannique intitulé The Very Edge en 1962. J'avais les yeux jaunes et la peau verte. Mon apparence avait tellement choquée mon père qu'il m'a dit : "Si tu dois faire des films si terribles, fais en sorte d'être sûr qu'on ne les voit pas dans le village."Effectivement Jeremy qui avait 27 ans à l'époque, reste toujours crédible même dans ce rôle de psychopathe sexuel inquiétant et tourmenté. La fin du film en ce qui le concerne Jeremy est très spectaculaire, à ne pas rater !
Anne Heywood ... Tracey Lawrence Richard Todd ... Geoffrey Lawrence Jack Hedley ... McInnes Nicole Maurey ... Helen Jeremy Brett ... Mullen Maurice Denham ... Crawford Barbara Mullen ... Dr. ShawWilliam Lucas ... Inspector Davies
FILM PRECEDENT SUITEThe Very Edgede Cyril FrankelBritish Lion- 1962 -Rôle: Mullen
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...