Richard Brinsley Sheridan FILM SUIVANT.
Arthur Lowe ... Sir Oliver SurfaceEdward Fox ... Charles SurfaceJeremy Brett ... Joseph SurfaceBernard Lee ... Sir Peter TeazlePauline Collins ... Lady TeazleBridget Armstrong ... Lady SneerwellConstance Chapman ... Mrs. CandourAndrew Robertson ... Sir Benjamin BackbiteColin Jeavons ... SnakeJoe Melia ... Moses
Maria, la pupille de Sir Peter Teazle est courtisée par les frères Joseph et Charles Surface. Lady Sneerwell, une bavarde malveillante et fondatrice de l’École de la médisance, veut épouser Charles et répand de fausses rumeurs au sujet d’une liaison entre Charles et Lady Teazle afin d’essayer de faire échouer les projets entre Charles et Maria. Entre-temps, Joseph essaie de séduire Lady Teazle. Les deux frères ont un riche oncle, Sir Oliver, qu’ils n’ont pas vu depuis seize ans et qui leur rend visite incognito pour juger de leur caractère avant de décider lequel héritera de sa fortune. D’abord choqué par la licence de Charles, il ne peut s’empêcher de préférer le cadet jusqu’à ce qu’il découvre que Joseph est un hypocrite. Dans une scène folle où les personnages vont jusqu’à se cacher derrière les meubles, Sir Peter apprend la machination entre Joseph et Lady Sneerwell, que les rumeurs au sujet de Charles et de Lady Teazle sont fausses, et que son épouse n’est que la victime des flatteries de Joseph. Il se réconcilie donc avec son épouse et décide que Charles mérite d’épouser Maria.
Très populaire au XVIIIème siècle, The School for Scandal ne suscite plus le même engouement avec le public contemporain. A notre époque en effet, ce genre de comédie perd de son intérêt, notre société aux mœurs permissifs, étant terriblement éloignée de celle des années 1700 ! Pour les normes actuelles, la pièce semble artificielle, dans les caractères, les expressions, les motivations des personnages et bien sûr leurs tenues vestimentaires. La pièce fut présentée dans le cadre prestigieux de la série Play of the Month, en 1975. Cette adaptation télévisée fut décrite dans Radio Times par son réalisateur Stuart Burge comme : "Une merveilleuse comédie qui se trouve juste avoir été écrite en 1777. Nous avons essayé de la présenter comme si elle avait été écrite hier, pour donner aux téléspectateurs une tranche de vie animée sortie tout droit du XVIIIème siècle. En ce temps, très peu de gens seulement, tels les propriétaires terriens et les Indiens nababs, étaient riches, et tout autre individu qui avait envie de faire partie de la société, était dépendant d'eux. C'était un monde où seules les apparences avaient de l'importance, où le fantasme de l'aventure et de l'exotisme était le souffle de la vie. " Lorsque la pièce fut reprise sur la scène londonienne en 1990, le metteur en scène Stuart Burge déclara que la mise en scène posait un autre problème, dû à l'absence d'un personnage central fort pour conduire la pièce. Pour lui "le public d'aujourd'hui regarde de l'Art. Le public de Sheridan regardait des choses drôles". C'est la perception "trop sérieuse" de l'art dramatique contemporain qui empêche la pièce d'être aussi réussie aujourd'hui. Néanmoins, The School for Scandal demeure une référence en matière de comédie et est considérée comme l'œuvre maîtresse de Sheridan.
The School for Scandal (L'École de la médisance) est une comédie de mœurs de Richard Brinsley Sheridan, qui est également l'auteur de The Rivals. La pièce fut jouée la première fois au Drury Lane Theatre à Londres, le 18 mai 1777 et connut un énorme succès. Les critiques de l'époque l'annonçaient comme une "véritable comédie qui supplantait les drames sentimentaux, qui avaient occupé la scène les années précédentes". Abordant des thèmes principaux tels que "l'aspect trompeur des apparences, l'inconstance de la réputation, et les formes souvent peu honorables derrière lesquelles bonté et honnêteté peuvent se dissimuler", la pièce reste intemporelle et recueille encore à ce jour, un succès populaire. Elle est considérée comme l'une des œuvres classiques du répertoire de la littéraire dramatique britannique.
FILM PRECEDENTEn coulisses : Répétition de la pièce entre Jeremy Brett, ses collègues et le metteur en scène Stuart Burge.(cliquer pour agrandir)
L'École de la médisance de SheridanPlay of the Month : The School for Scandal- 16 Février 1975 (Saison 10, Episode 6) - BBcRôle: Joseph Surface
Jeremy Brett dans le rôle de Joseph Surface est apparemment un modèle de vertu, mais il cache intérieurement un avare, chasseur de fortune. Dans une interview de Radio Times, Jeremy remarqua que les rôles dans la pièce étaient "à deux niveaux" de style. Les personnages se présentaient avec "un masque superbe soigneusement élaboré, mordants et pleins d'esprit. Mais en réalité, ils n'étaient que des ordures, des relents de l'humanité." L'auteur Benedict Nightingale a écrit dans le même article, "En tant qu'acteur, Jeremy Brett est la fois sensible et intelligent, en tant qu'homme, il est extraverti, enthousiaste et bavard. Et chez les Surface, il ressemblerait plus à Charles qu'à Joseph. Mais, son idée est d'être, non pas un méchant manifeste, mais un garçon charmant et sympathique. " Comme le souligna Jeremy à Nightingale, "Joe est un brillant filou, qui prend du plaisir à manipuler les autres. C'est réellement un méchant et mauvais personnage."
.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...