CLIP des scènes avec Jeremy - Durée : 07:18Après une décennie passée dans le costume Sherlock Holmes, Jeremy souhaitait jouer "autre chose". Il regretta plus tard ce choix. Il avait accepté ce rôle pour retrouver également des acteurs tels Joss Ackland ou Claire Bloom, avec qui il avait déjà travaillé sur scène ou à l'écran, à plusieurs reprises. Jeremy n'apparaît que sept minutes et interprète un aristocrate corrompu et dealer de drogue, toujours de façon crédible et juste, mais son rôle et son texte sont à oublier très vite. Il avait malheureusement raison. Si le film voulait véhiculer un puissant message anti-drogue, il n'y parvient pas. Jeremy lui-même croyait sincèrement à la force de cet avertissement et déclara pendant le tournage : "Le film porte un message très clair: ne pas se droguer, c'est aussi simple que cela." L'auteur et réalisateur Henry Cole, était un ancien héroïnomane qui avait réussit à se sortir de l'enfer de la drogue six ans avant de faire le film. Mais, malheureusement, le film banalise plutôt la consommation et l'abus de drogue dans un milieu malsain et dépravé.
L'action de ce thriller se déroule à Londres dans le milieu des soirées décadentes de la jeunesse aristocrate qui s'enivre de sexe et de drogue. Mike (C. Howell) un jeune coursier américain, rencontre la belle et mystérieuse Antonia (Liz Hurley). Ensemble, ils vont vivre une passion tourmenée. Mike voudrait sauver Antonia de l'engrenage de la drogue, mais le fait que son dealer Tony Vernon-Smith (Jeremy), soit repéré par la police complique les choses. Surtout que l'inquiétant inspecteur Stringer (Joss Ackland) a des raisons personnelles de vouloir sauver Antonia et de vouloir la peau du dealer.
Article de presse, Sherlock Holmes Gazette, 1994.Cliquer pour lire.
DVD Shameless sur amazon.frJoss Ackland .... Insp. Sam Stringer Christopher Adamson .... Max Quinlan Claire Bloom .... Liz Stringer Jeremy Brett .... Tony Vernon-Smith Elizabeth Hurley ... Antonia Dyer
Mad Dogs and EnglishmenTitre américain: Shamelessde Henry ColeIndependent/Moor Street Film Productions.- 2 Juin 1995 -Rôle: Tony Vernon-Smith
Dans une interview de Sherlock Holmes Gazette de 1994, à lire ci-contre, Jeremy parle de Mad Dogs and Englishmen : "J'ai été fou de faire ce film, mais je voulais montrer au monde que j'étais encore en vie et que je pouvais faire d'autres choses en dehors de Sherlock Holmes. J'espère que le public ne me lâchera pas." Jeremy rajouta : "Le succès du film dépend de la réaction du public. J'espère que les gens se sentiront presque malades quand ils verront le film. Divertis, mais écoeurés. Si on le laisse tel que, et qu'on ne cache pas les scènes de drogue, je pense qu'il va probablement donner aux gens une bonne sensation de peur."
.
FILM SUIVANT FILM PRECEDENTParmi les critiques, en général négatives à l'égard du film, relevons certains extraits avec une mention spéciale pour Jeremy. "Le seul moment intéressant vient de Jeremy Brett, un aristocrate salaud, qui organise des orgies de drogue. Lorsque la police fait enfin irruption dans la pièce, il fait un geste langoureux du bras et dit : "Arrêtez les tous, ils commencent à m'ennuyer." "Brett ravit la vedette du film, même si on ne le voit que très rarement. J'aurais seulement souhaité que le réalisateur ait utilisé tous les talents de Brett au lieu de son seul côté excentrique. La voix retentissante de Brett, ses expressions subtiles, et sa présence dynamique, vous tirent de votre torpeur suffisamment longtemps pour remarquer son personnage. Une fois qu'il disparaît de l'écran, vous vous rendez compte trop vite que le reste du film ne vaut rien."
.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...