Granada Studios Tour
Reconstitution de Baker Street
Les Studios Granada
The Baker Street File
Les studios de Granada situés à Castlefield, un quartier de Manchester., ont été un parc à thème de divertissement intitulé le Granada Studios Tour, qui a fonctionné de juillet 1988 à 1999. Le parc était situé au cœur du centre-ville de Manchester, à côté du bâtiment Granada House. Durant toutes ces années, il a attiré plus de 5 millions de visiteurs, dépassant toutes les attentes, mais le nombre de visiteurs a commencé à chuter à la fin des années 1990 tandis que Granada TV a privilégié d'autres branches de ses activités. En conséquence, le Granada Studios Tour a fermé au grand public en 1999 puis définitivement en 2001 tombant progressivement dans l'oubli, le délabrement avant sa démolition.
 
Le parc a été conçu par le producteur David Plowright, qui voulait depuis longtemps aménager le terrain abandonné autour du complexe Granada Studios. L'objectif était de créer un "Hollywood-on-the-Irwell" avec la visite guidée en bus d'une heure environ de plusieurs décors des séries marquantes d la chaîne, dont l'attraction phare concernerait Coronation Street. La rue mythique de Baker Street des séries Sherlock Holmes fut reconstituée sur d'anciens entrepôts. À terme, le décor de Baker Street fut transformé en un nouveau studio pour Coronation Street.
Avant son ouverture au public, la construction des décors de Baker Street commença à Quay Street sur une étendue d'environ 55 mètres, derrière les entrepôts Victorian Bonded Warehouse près des voies ferrées désaffectées.
 
Des moyens financiers conséquents permirent une magnifique reconstitution à l'identique et aux dimensions réelles de la rue mythique à l'époque victorienne. Le chantier dura 5 mois de Janvier à Mai 1982. L'équipe monta un mécano géant dont les façades de la rue n'étaient que des échaffaudages. De grandes échelles et des poutrelles d'acier servaient de structures sur lesquelles étaient accrochées les façades en carton pâte. Un plateau élévateur permettait aux acteurs d'apparaître à  l'étage derrière les fenêtres ou de filmer la rue en contrebas.