The Rivals (anglais) Jeremy Brett- Beloved Beverly 2 Jeremy est absolument irrésistible en Capitaine Jack Absolute, élégant et fringant avec sa perruque grise (que la célèbre Mrs Malaprop décrit comme "the very pineapple of politeness") et comique à souhait. Car Absolute est un fieffé coquin... Son père veut le marier à Lydia Languish, mais Jack prétend ne pas vouloir d'elle. En fait, Jack aime secrètement Lydia. Lydia aime Jack aussi, mais elle pense qu'il n'est pas celui qu'il prétend...Mrs Malaprop est le personnage comique principal de la pièce, à cause de son mauvais usage permanent de mots qui, à l'oreille, sonnent comme les mots qu'elle veut dire, mais signifient totalement autre chose. Le terme malapropism a été inventé en référence au personnage. On pourrait traduire son nom par Mme Bévue ou Mme Pataquès.
"The Rivals" est la première pièce écrite par le dramaturge irlandais Richard Brinsley Sheridan (1751-1816) jouée à l'origine en 1775. C'est une farce où s'entremèlent, dans la plus grande confusion, fausses identités, intrigues, satires et romances."The Rivals" fut initiallement diffusé dans le cadre de la série Play of the Month sur la BBC - 120 pièces de théâtre, pendant 16 saisons de 1965 à 1983 - puis en 1975, dans Classic Theatre, sur la chaine américaine PBS. Le titre complet de la série, créée par Joan Wilson Sullivan était "Classic Theatre - The Humanities in Drama" et débuta en Septembre 1975. Comme "The Rivals", la plupart des douze autres pièces présentées au Classic Theatre provenaient de Play of the Month, allant de la tragédie de Shakespeare, Macbeth, jusqu'à Mrs. Warren's Profession de Shaw. Elles couvraient 400 ans de théâtre occidental. Classic Theatre peut être regardé dans plus de 267 universités aux États-Unis.
.
Jeremy Brett-Beloved Beverly 1 Richard Brinsley SheridanLa pièce se déroule au 18e siècle à Bath, où riches et gens du monde viennent prendre les eaux réputées pour leurs vertus curatives. L'intrigue se concentre sur les deux jeunes amants, Lydia et Jack. Lydia, fervente lectrice des romans populaires de l'époque, rêve de vivre une histoire d'amour purement romantique. Pour lui faire sa cour, Jack se fait passer pour le pauvre officier porte-enseigne, "Beverley". Lydia est fascinée par l'idée de s'enfuir pour se marier avec un officier pauvre, malgré sa tutrice une veuve moraliste, Mrs. Malaprop. Deux autres prétendants courtise Lydia : Bob Acre, gentilhomme campagnard un peu ridicule, et Sir Lucius O'Trigger, gentilhomme irlandais nécessiteux et combatif. Sir Lucius rétribue Lucy pour rédiger ses lettres d'amour à Lydia (qui utilise le nom de "Delia"), mais Lucy le berne car "Delia" est en réalité Mrs. Malaprop!Au début de la pièce, Sir Anthony arrive soudainement à Bath, ayant arrangé un mariage pour Jack. Celui-ci se montre hésitant et lui dit qu'il est déjà amoureux. Tous deux se disputent violemment. Mais Jack apprend très vite, grâce aux potins de Lucy et Fag, que le ce mariage est en fait prévu avec Lydia. Après avoir joué un grand numéro de soumission à son père, il est présenté à Lydia avec la bénédiction de Mrs Malaprop. Jack confie à Lydia qu'il se fait passer pour le fils de Sir Anthony. Elle agace Mrs Malaprop en déclarant haut et fort sa dévotion éternelle à "Beverley" tout en rejetant "Jack Absolute".
Selon le principe de l'émission Classic Theatre, chaque pièce était précédée d'un avant-propos d'une demi-heure pendant lequel, universitaires et membres de la distribution occupaient la scène pour présenter la soirée. L'introduction de "The Rivals" fut filmée à Londres, à Saville Row, la résidence de Richard Brinsley Sheridan, où Jeremy évoqua les derniers jours tumultueux de la vie de l'auteur dramatique. Ce fut à cette occasion, que la productrice de l'émission Joan Wilson et Jeremy se rencontrèrent pour la première fois. Joan tournait en extérieur les entretiens avec les acteurs et dirigea celui avec Jeremy. Il raconta que seulement 4 minutes avaient été retenues pour la diffusion, alors qu'ils avaient parlé pendant plus de deux heures. A leur mariage, le 22 Novembre 1976, ils reçurent en cadeau les prises coupées au montage !
FILM PRECEDENTPlay of the Month : The Rivals- 17 Mai 1970 (Saison 5, Episode 8) BBC- 1975 - Classic Theatre, PBSRôle: Capitaine Jack Absolute
FILM SUIVANTCommentaires sur le film : "Jeremy Brett est un brillant et drôle Jack Absolute dans sa façon sournoise et insidieuse, et il est aussi le parfait premier rôle romantique, élégant et absolument magnifique avec son catogan, ses épaulettes et ses bottes d'équitation. Il est entouré d'une distribution de stéréotypes dont les noms non seulement aide le spectateur à mieux comprendre leurs personnalités dès le départ, mais qui sont les parfaits produits de ces types de caractère : Lydia Languish, la belle femme futile qui a besoin de plus d'excitation dans sa vie; Sir Anthony Absolute, le père qui sans équivoque connaît tout sur tout; Locket Lucy, la jolie petite servante avec un visage agréable et qui donne un coup de main pour n'importe quoi et n'importe qui pourvu qu'on lui remplisse la poche et, bien sûr, Mrs Malaprop, désormais célèbre pour les mots qu'elle emploie pour paraître plus cultivée qu'elle ne l'est réellement, et dont la signification est presque, mais pas tout à fait correcte. John Alderton mérite une note spéciale car il est extrêmement drôle dans son rôle de Bob Acres, le bellâtre gentleman farmer. Les costumes soulignent également les personnalités des ceux qui les portent, et les décors sont somptueux (même s'il s'agit d'une "comédie de salon", dont l'intégralité de l'action se déroule dans une poignée d'endroits). Le dialogue est rapide et remarquable, fait de répliques acérées lancées l'une après l'autre avec un clin d'oeil à la caméra, un évanouissement simulé, un apparté ou un visage parvenu à rester sérieux dans le cadre léger de la farce. Cette production très divertissante de The Rivals est sans aucun doute celle qu'Edward Sheridan aurait eu à l'esprit.
Jeremy Brett - None but Beverly!Après avoir joué un grand numéro de soumission à son père, Jack est présenté à Lydia avec la bénédiction de Mrs Malaprop. Il confie à Lydia qu'il se fait passer pour le fils de Sir Anthony. Elle agace Mrs Malaprop en déclarant haut et fort sa dévotion éternelle à "Beverley" tout en rejetant "Jack Absolute". L'ami de Jack, Falkland est amoureux de Julia, mais souffrant d'une jalousie maladive, il la suspecte constamment d'infidélité. Falkland et Julia se disputent bêtement se lançant des discours élaborés de haute volée à propos du "vrai" amour – façon de se moquer des drames romantiques de l'époque.Bob Acres révèle à Sir Lucius qu'un autre homme "Beverley" fait la cour à Lady Acres (Lydia pensait que Sir Lucius l'ignorait). Sir Lucius déclare immédiatement qu'Acres doit provoquer "Beverley" en duel et le tuer. Acres lui écrit donc une lettre le mettant au défi - malgré ses propres sentiments un peu plus pacifistes et les sérieuses inquiétudes de son valet David. Sir Lucius s'en va, tandis qu'arrive Jack, auquel Acres révèle son intention. Jack accepte de remettre la note à "Beverley", mais refuse d'être le témoin d'Acres. Mrs Malaprop présente à nouveau Jack à Lydia, mais cette fois en présence de Sir Anthony, démasquant Jack en tant que "Beverley". Furieuse, tous ses rêves romantiques envolés, Lydia repousse Jack avec mépris. Sir Lucius, qui a également appris le projet de mariage de Jack et Lydia, reste bien déterminé à le défier. Il rencontre Jack, qui, échaudé par le rejet de Lydia, accepte de se battre contre lui sans même en connaître la raison. Ils se rencontreront en même temps qu'aura lieu le duel prévu entre Acres et "Beverley". Sur le terrain, Acres est très réticent à se battre, mais Sir Lucius ne se dérobera pas. Jack et Falkland arrivent. Acres apprend que "Beverley" n'est autre que son ami Jack, et supplie d'annuler leur duel. Cependant, Jack est tout à fait prêt à se battre avec Sir Lucius, et ils croisent le fer. David prévient Mrs Malaprop, Lydia, Julia, et Sir Anthony du duel, et tous se précipitent pour y mettre fin. Sir Lucius explique la raison de son défi, mais Lydia nie toute relation avec lui et admet qu'elle aime Jack. Mrs Malaprop annonce qu'elle est" Delia", Sir Lucius se rend compte avec horreur qu'il a été berné. Sir Anthony console Mrs Malaprop, Julia se réconcilie avec Falkland, et Acres les invite tous pour une joyeuse fête.
.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...