Mystery and Imagination: The Lost Stradivarius- 29 Janvier 1966 (Saison 1, Episode 1) - Thames/ITVRôle: Sir John Maltravers
" The Lost Stradivarius" de John Meade Falkner The Lost Stradivarius a longtemps été considéré comme l'un des rares romans très talentueusement réussi de genre fantastique et fantomatique. Les spectres ont toujours semblé produire leurs meilleurs effets et exceller dans la forme d'histoires courtres ! Le récit semble tout simplement nous raconter un joli conte à propos du jeune baronet Sir John Maltravers, fortuné et dilettante qui se consacre à la musique. Les forces du mal se manifestent à travers un morceau de musique, un violon, un portrait, et une villa italienne , tous associés à un être corrompu et pervers ayant vécu au dix huitième siècle, Adrian Temple tout droit sorti des flammes de l'Enfer. Nous assistons à la possession puis la dégénérescence de Maltravers. Le jeune homme, à la santé florissante, au cœur généreux, à l'intelligente brillante, devient l'ombre de lui-même, dissolu, malhonnête, en proie à ses obsessions morbides. Bien que le thème du roman semble être la possession, il est en réalité axé sur ​​la peur de la transcendance, le passage du monde connu et rationnel à celui des royaumes de l'extase mystique. Le Stradivarius perdu est l'œuvre d'un homme qui a crédité l'attraction vitale d'une foi interdite, fervante et libre, mais qui appréciait également les qualités plus strictes et plus stables de l'ancien ordre établi. L'auteur se place sans doute du côté des anges, mais certains d'entre eux ont chuté... - D'après Mark Valentine.Situé à Oxford et à Naples dans les années 1840, c'est l'histoire de la visite de la mort et d'une possession occulte par un violon et une ancienne Gaillarde du XVIIe siècle. Parfaitement dans le style des histoires de fantômes, c'est d'abord et avant tout, un récit délicieusement terrifiant. Néanmois, sa structure se construit dans un cadre métaphysique néo-platonicien, qui est examiné, d'une part, par la nature et l'importance de l'expérience occulte et psychique, et d'autre part, par la relation entre la beauté et la moralité - toutes les préoccupations de la décennie de sa publication. - D'après Edward Wilson.
FILM SUIVANTCliquer pour lire
The Lost Stradivarius (en anglais).
Bien avant de tenir l'archet du Stradivarius de Sherlock Holmes, Jeremy incarna un violoniste dans le premier épisode de "Mystery and Imagination". Cette série britannique d'anthologie (1966-70) était consacrée à des téléfilms du genre mystère et fantastique. Basée sur des histoires de fantômes et d'épouvante classiques de la littérature victorienne de la fin du 19ème siècle, la série a adapté des œuvres de M.R. James, Edgard Allan Poe, Algernon Blackwood, Sheridan Le Fanu etc... Plus tard, des longs métrages, tels Dracula, Frankenstein et autres célèbres romans, furent réalisés."The Lost Stradivarius" (1895) est une adaptation du court roman de John Meade Falkner, auteur d'histoires surnaturelles à donner la chair de poule (Moonfleet). Précédent de plusieurs années les Ghost Stories de James, l'esprit en est déjà le même. Située à Oxford et à Naples au cours des années 1840, c'est une histoire de fantômes et de possession démoniaque. Elle évoque l'amour familial, la dépravation, la tragédie de l'obsession, ainsi que le terrible prix à payer par "ceux qui exaltent l'art au détriment de tout le reste." Bien que reconnue depuis longtemps comme une histoire classique et passionnante de l'occultisme, c'est aussi une œuvre qui traite des années "décadentes" du dix-neuvième siècle sur des points sensibles tels que le psychisme, la morale et l'esthétisme.
FILM PRECEDENTPeter Ashmore ... Dr. Empson Edward Brayshaw ... Adrian Temple Jeremy Brett ... Sir John Maltravers Patricia Garwood ... Sophia David Buck ... Richard Beckett Franco De Rosa ... Raffaelle Joyce Heron ... Mrs. Temple
L'actrice anglaise Patricia Garwood qui interprétait la sœur de John Maltravers dans "The Lost Stradivarius" n'est autre que la femme de Jeremy Paul, auteur de plusieurs scénarios de téléfilms de Sherlock Holmes produits par Granada, de la pièce de théâtre "The Secret of Sherlock Holmes" et grand ami de Jeremy Brett. Elle est également apparue aux côtés de Jeremy dans une production télévisée "Beauty and the Beast".L'intégrale de la série "Mystery and Imagination" est désormais disponible en DVD.
Dans le sombre cadre victorien de cet épisode, Jeremy incarne Sir John Maltravers, un musicien talentueux et excellent violoniste. Riche héritier étudiant à Oxford, il constate qu'en jouant un air particulier au violon, il fait apparaitre un mystérieux fantôme. Les visites spectrales se font de plus en plus fréquentes, jusqu'à ce qu'il aperçoit finalement le visage d'un homme qui semble écouter sa musique. Dans sa chambre, Maltravers découvre alors un Stradivarius oublié depuis longtemps, et caché dans un compartiment secret de sa bibliothèque. Dès qu'il joue la composition découverte dans un vieux manuscrit sur cet instrument, la musique et l'esprit malveillant du nécromancien à qui appartenait l'instrument au XVIIIè siècle, s'emparent de lui. A mesure qu'il perfectionne son art, son caractère semble se modifier. Son violon, investi par le mal, l'obsède de plus en plus et lui perturbe l'esprit. Le jeune homme se replie sur lui même, devient secret. Il se détourne de ses anciennes valeurs, de sa famille et même de sa foi, pour de sinistres intérêts. La possession devient si puissante que Maltravers s'enfuit en Italie dans l'espoir d'échapper à la folie. C'est la mort qu'il trouvera.
Le roman en anglais " The Lost Stradivarius" sur amazon.fr "Mystery And Imagination - The Complete Series" sur amazon.co.uk.
ACCUEIL RETOUR.
 
Chargement des bibliothéques...